Descolarisation au collège

discussions concernant toutes les écoles: classique, alternatives et à la maison...

Modérateurs: HugoEnzoLucile, Helo

Re: Descolarisation au collège

Messagede Heidi » Sam Fév 04, 2012 12:52 pm

Oui, tout n'est pas tout noir ou tout blanc... Je te rejoins sur le fond, Helo, mais je pense que ce n'est pas forcément si catastrophique à l'école et si merveilleux à la maison :-0

pomme92 a écrit:En même temps, j'ai envie de dire que tout comme un enseignant peut s'intéresser aux mécanismes d'apprentissage, un parent motivé le peut aussi...

Oui, c'est vrai...

MERLIN a écrit: j'ai préféré "comme des invités de marque"

Oui, faut que je le lise celui-là !

Bon, là je suis donc en train de poursuivre Les apprentissages autonomes, le bouquin prend une tournure moins intéressante en présentant des exemples concrets, en math, etc. C'est intéressant mais j'ai trouvé le premier tiers du livre beaucoup plus passionnant. Reste à voir ce que me réserve la fin :-0
Avatar de l’utilisateur
Heidi
Bulle d'Opale
Bulle d'Opale
 
Messages: 2164
Inscription: Lun Juin 05, 2006 11:51 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede mardi » Sam Fév 04, 2012 3:20 pm

alcyone a écrit:Quand je te lis Helo, je ne reconnais pas ma façon de travailler ni celle de la plupart de mes collègues!

Je me suis dit la même chose /:|

Après, pour la fabrique de moutons...
Je ne pense pas que le contenu des programmes y soit pour grand chose.
Il y a le collège unique, tout le monde est sensé savoir un certain nombres de choses et je n'ai pas encore réussi à décider si c'était une bonne idée ou non.
Mais quand je vois la politique du gouvernement actuel en matière d'éducation ;:!§

Après, j'ai définitivement renoncé à fonctionner en classe comme à la maison.
Je n'arrive pas à fonctionner de manière non violente au travail. Peut être parce que je suis face à un public plus nombreux. Peut être parce qu'il n'y a pas de relation d'amour entre nous, comme il y en a une entre mes enfants et moi. Peut être parce que leur éducation est différente, ou parce qu'il attendent d'un prof une attitude "violente" justement.
Toujours est-il que j'ai renoncé. Cette année, j'avais une classe de 4ème particulièrement peu travailleuse (que j'avais déjà eue en 5ème). Des gamins gentils, mais un niveau très faible et un manque de travail ahurissant. Si bien que j'ai fini par faire un contrôle de leçon par jour. Qui durait 5 minutes. Et ceux qui ne savaient pas leur cours devaient copier la leçon. D'abord 5 fois, puis 10, puis 20... Le cours en question tenait sur une demi page de cahier, donc rien de très lourd.
Les 2 premières fois, (alors qu'ils étaient prévenus) ils n'ont pas appris. ils ont copié. Puis ils se sont décidés à travailler. Bizarrement, ils étaient "meilleurs" en classe : davantage de participation orale, des exercices mieux réussis... Depuis, on fonctionne comme ça et ils sont contents ! Je leur ai quand même dit que je trouvais débile et regrettable d'en arriver là. Mais eux trouvent ça bien et normal. On ne fonctionne vraiment pas pareil.
En attendant, le chapitre sur les fractions est passé tout seul alors que c'était pas gagné au départ et ils se mettent à faire des maths pendant leurs pauses dans les autres cours. @^ù$
Life in plastic, it's fantastic.
Avatar de l’utilisateur
mardi
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 5316
Inscription: Mar Oct 03, 2006 9:18 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede MERLIN » Sam Fév 04, 2012 8:02 pm

ce ne st pas tant les programmes qui st en cause mais regarde la différence entre un môme qui a un suivi à la maison et un qui se débrouille tt seul pour les devoirs? est-ce que c'est normal qu'il y ait là une différence? elle est où l'école de la république?
"Impose ta chance, serre ton bonheur, vas vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront" René Char
MERLIN
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 15917
Inscription: Dim Juin 06, 2010 10:27 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede pomme92 » Sam Fév 04, 2012 10:39 pm

L'"école de la République" est depuis le départ un moyen de véhiculer des valeurs et des normes qui sont celles d'une petite partie de la société (la classe dominante cf Bourdieu).
L'écart entre le gamin soutenu à la maison par des parents qui ont fait des études et comprennent le système et celui qui ne l'est pas existe depuis toujours, c'est juste qu'il se manifeste différemment aujourd'hui. Et c'est plus qu'une question d'aider ou non les enfants à faire leurs devoirs, c'est toute la culture dans laquelle baigne l'enfant qui le prépare plus ou moins à l'école.

Je ne dis pas ça pour cracher dans la soupe, ce type de système a aussi des avantages.
Mais tant qu'on sera dans une logique où schématiquement, on prend une classe d'âge avec des bagages de départ très divers, des capacités tout aussi diverses, et on leur applique le même programme au même rythme pendant x années (au moins jusqu'à la fin du collège, sauf exceptions type CLIS, CLIN, etc) avec l'objectif qu'ils sachent tous les même choses à la sortie, on en perdra toujours une partie en route. Ca ne peut pas fonctionner de façon parfaitement égalitaire.
Image
Image
pomme92
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 3927
Inscription: Mar Déc 11, 2007 1:15 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede fripandpoum » Dim Fév 05, 2012 9:05 am

MERLIN a écrit:ce ne st pas tant les programmes qui st en cause mais regarde la différence entre un môme qui a un suivi à la maison et un qui se débrouille tt seul pour les devoirs? est-ce que c'est normal qu'il y ait là une différence? elle est où l'école de la république?


Pas d'accord. (j'ai pas lu toute la discu)
Les programmes sont faits de telle manière qu'il est impossible de faire réussir la majorité des élèves: trop de choses, trop peu de temps et de moyens.
Résultats, on met la pression sur les profs qui se doivent de réussir, on met la pression sur les élèves qui se doivent de réussir, on met la pression sur les parents qui sont responsables de l'échec de leurs enfants, alors que tout est biaisé au départ.
Les élèves passent leur temps à revoir les mêmes notions sans jamais avoir le temps de se les approprier réellement. Sauf pour celles et ceux qui ont le bagage nécessaire.
On ne prend pas le temps, ni de se le donner, ni d'approfondir les connaissances.
Il suffit de regarder le programme de maternelle pour s'en rendre compte.

Mais comme je suis convaincue que le but est de faire de gentils moutons frustrés et consommateurs, tout va bien.
L'échec scolaire, la non réussite de tous sont bien plus intéressants pour nos sociétés.
Tant qu'une petite poignée seulement a les clefs du pouvoir, l'ordre est sauf.
3 crayous, 2006, 2008 2010
Avatar de l’utilisateur
fripandpoum
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 4854
Inscription: Dim Nov 19, 2006 7:57 pm
Localisation: Isère

Re: Descolarisation au collège

Messagede MERLIN » Dim Fév 05, 2012 11:02 am

oui je me ss mal exprimée je voulais dire que ce n'est pas le contenu du programme mais la façon dt il est agencé et présenté qui fait qu'on aboutit exactement à ce que tu décris fap
"Impose ta chance, serre ton bonheur, vas vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront" René Char
MERLIN
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 15917
Inscription: Dim Juin 06, 2010 10:27 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede Helo » Dim Fév 05, 2012 11:22 am

alcyone a écrit:Quand je te lis Helo, je ne reconnais pas ma façon de travailler ni celle de la plupart de mes collègues!


Et bien tant mieux ! tous les profs (écoles, collège, lycée,..) ne sont pas pareils et heureusement ! Mais il en existe aussi des profs comme je décris ! J'ai eu "la joie" des les rencontrer, d'être en classe avec eux, de subir leurs méthodes ridicules...
En particulier une prof de math qui, au lieu de reconnaitre que le boulot fourni était cohérent a juste pour répondre "ah non, tu ne peux pas utiliser ce théorème, ici il faut faire Thalès, c'est fait pour ça" et à ma demande "mais ma démonstretion est juste, tout se tient non ?" réponse de la prof "ben non, ici il faut utiliser Thalès alors même si ta démonstration a l'air juste, elle ne peut pas l'être". Alors Ok, je suis tombée sur la seule "mauvaise prof qui n'a pas réfléchi trés longtemps" de toute l'EN mais permettez moi de douter qu'elle soit la seule dans ce cas...

Ensuite, il ne faut pas tomber dans le travers de "l'IEF est fantastique et l'école est pourrie", comme le dit Heïdi. Mais il faut reconnaitre que dans certains cas (équipe de profs particulièrement bornée, enfant avec une sensibilité trés spécifique), l'école n'EST PAS adaptée. Et l'IEF, malgré tous les défauts et incompétences des parents, sera 50 000 fois mieux pour l'enfant !

Personnellement, mes enfants sont en IEF parce que l'équipe enseignante ici est une réelle catastrophe ! Si l'équipe était correcte, ilse seraient à l'école... Je ne crache pas sur les profs, je regrette simplement que les moyens ne leur soient pas donnés de :
1) pouvoir vraiment amener leurs élèves à une réelle connaissance du monde et des bases indispensables pour réussir dans la vie
2) se remettre régulièrement en cause et faire avancer les choses/apprentissages
3) faire un enseignement adapté à chause élève au lieu de chercher la "rentabilité" à tout prix.

Quand tu vois qu'un élève peut ne pas avoir son BEPC simplement parce qu'il ne sait pas nager et que cela fait partie du socle commun.... Quand tu vois qu'on ne peut pas faire redoubler un élève en échec scolaire plus d'1 fois en primaire sinon il "sautera" une classe (et souvent le CM2) pour la sacro-sainte "tranche d'âge tous en même temps au même niveau", quand tu vois à quel point les notes peuvent être bidouillées pour qu'on arrive au bon pourcentage de reçus au brevet/bac/examen de fac (pas de mentions inutiles)... Je ne fais pas confiance à l'école pour apprendre un métier à mes enfants., pour leur donner les bases de la vie en société, pour leur apprendre à se débrouiller...
Quand tu vois l'esprit obtus de certains profs, quand tu vois les consignes et programmes à respecter, je ne fais pas confiance à l'EN pour apprendre à mes enfants à avoir un esprit critique (d'ailleurs, je n'ai pas appris cela de l'EN bien que ce soit une de ses missions)...

En fait, le seul intérêt que je vois à l'école, c'est que mes enfants vont apprendre certaines bases "basiques" : calculer, écrire, sans que je sois "sur leur dos", qu'ils vont devoir apprendre à faire la part des choses entre ce que l'EN leur apprend et ce que je leur apprends (valeurs morales, façon de vivre, de réagir,....), que dans la vie, ce n'est pas la majorité qui a raison bien souvent malheureusement, et que ce n'est pas parce que tu es le seul à penser qqch que tu as forcément tort...
Mais les 3/4 de leur apprentissage, se fera dans la cour de récréation en fait...
Helo
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1085
Inscription: Mar Jan 03, 2006 1:00 am

Re: Descolarisation au collège

Messagede fripandpoum » Dim Fév 05, 2012 11:38 am

Helo a écrit:Mais les 3/4 de leur apprentissage, se fera dans la cour de récréation en fait...


Je suis d'accord. Et ce sont de sacrés apprentissages!!!
Tant que l'enfant arrive à gérer sans trop de souffrance(s), ne serait-ce que pour ça, l'école est importante.

Quant au reste, je ne peux qu'être d'accord avec toi, mais j'en fais le reproche au système et à nos chers gouvernants davantage qu'aux personnels. Quoique?
3 crayous, 2006, 2008 2010
Avatar de l’utilisateur
fripandpoum
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 4854
Inscription: Dim Nov 19, 2006 7:57 pm
Localisation: Isère

Re: Descolarisation au collège

Messagede MERLIN » Dim Fév 05, 2012 6:00 pm

fap, vers la désco? :-0
"Impose ta chance, serre ton bonheur, vas vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront" René Char
MERLIN
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 15917
Inscription: Dim Juin 06, 2010 10:27 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede fripandpoum » Dim Fév 05, 2012 6:12 pm

Non.
Je garde un très bon souvenir de l'école et j'y ai beaucoup appris.
Et pis pour l'instant, mes enfants aiment aussi l'école donc...
3 crayous, 2006, 2008 2010
Avatar de l’utilisateur
fripandpoum
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 4854
Inscription: Dim Nov 19, 2006 7:57 pm
Localisation: Isère

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bulle d'écoles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Voici une petite playlist bullesque. Vous pouvez y ajouter vos morceaux: lien vers la play list