Descolarisation au collège

discussions concernant toutes les écoles: classique, alternatives et à la maison...

Modérateurs: HugoEnzoLucile, Helo

Re: Descolarisation au collège

Messagede MERLIN » Dim Fév 05, 2012 7:48 pm

fripandpoum a écrit:Non.
Je garde un très bon souvenir de l'école et j'y ai beaucoup appris.
Et pis pour l'instant, mes enfants aiment aussi l'école donc...


moi aussi °:(°

le pb, c'est que j'ai tout oublié V:/§
"Impose ta chance, serre ton bonheur, vas vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront" René Char
MERLIN
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 15917
Inscription: Dim Juin 06, 2010 10:27 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede mardi » Dim Fév 05, 2012 7:52 pm

Ne pas avoir son BEPC parce qu'on ne sait pas nager ):_° ?

Evidemment qu'il y a une différence entre un enfant qui est suivi par ses parents depuis qu'il est tout petit, qui baigne déjà dans une certaine "culture" et un enfant qu'on laisse dans la rue et dont on ne s'occupe pas.
Mais s'il n'y avait pas l'école que se passerait-il ?
Moi, je pense que ça tend à réduire les inégalités et que c'est une chance. Avant d'être une fabrique de moutons.
Dernière édition par mardi le Dim Fév 05, 2012 7:55 pm, édité 1 fois.
Life in plastic, it's fantastic.
Avatar de l’utilisateur
mardi
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 5319
Inscription: Mar Oct 03, 2006 9:18 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede MERLIN » Dim Fév 05, 2012 7:53 pm

tu sais, moi j'ai bien eu le bac parce que justement je sais nager (et très bien en plus)

sinon j'y serai encore
"Impose ta chance, serre ton bonheur, vas vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront" René Char
MERLIN
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 15917
Inscription: Dim Juin 06, 2010 10:27 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede mardi » Dim Fév 05, 2012 7:59 pm

Non Merlin, bien nager t'aidé à avoir le bac.
Mais tu ne l'as pas eu que grâce à ça.
(Ou alors t'étais dans les sections sportives semi-pro et tu m'as caché cette partie de ton histoire)

Après c'est vrai qu'il faut que 80% des candidats aient leur diplôme et que si on faisait composer des chèvres, on aurait les mêmes résultats.

Je travaille dans un milieu très défavorisé.
Grâce à l'école, les gamins vont au ski, au musée, au cinéma, en classe de mer... On leur parle de choses dont on ne parle jamais à la maison.
Life in plastic, it's fantastic.
Avatar de l’utilisateur
mardi
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 5319
Inscription: Mar Oct 03, 2006 9:18 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede luna rossa » Dim Fév 05, 2012 9:22 pm

mardi a écrit:
Je travaille dans un milieu très défavorisé.
Grâce à l'école, les gamins vont au ski, au musée, au cinéma, en classe de mer... On leur parle de choses dont on ne parle jamais à la maison.


C'est une ouverture sur le monde qui est indéniable, c'est sûr.


Je crois donc qu'il n'y a pas de vérité, un choix meilleur qu'un autre mais qu'en effet, en fonction de situations, des gens, une solution peut être plus adaptée qu'une autre à un moment donné, pour un enfant donné pour une situation donnée. Après, il y a bien sûr les choix "philosophiques" des familles, pro-sco ou pro-non sco mais personnellement, je n'oppose pas les 2 systèmes.
Mes enfants vont à l'école, cela se passe, bien parfois, moins bien parfois aussi. Je refuse, tant que j'arrive à dialoguer avec l'équipe enseignante, de les retirer, je préfère discuter et régler les problèmes. Ensute, si un jour je me rends compte qu'il y a vraiment un gros problème ingérable pour eux et pour nous, la descolarisation pourra être une option. Mais c'est vrai que je trouve le système scolaire assez lourd quand même. Je ne suis pas contre l'école mais contre son fonctionnement, et contre le manque de respect de l'individualité. Mais dans l'absolu, dans mes rêves, il peut y avoir une école (dans le sens de lieu à apprentissage collectif) mais qui fonctionne de façon différente.
"La vie est créatrice, vivre c'est créer et nous ne pouvons vivre sans créer ..." G. OHSAWA
Avatar de l’utilisateur
luna rossa
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4830
Inscription: Jeu Déc 16, 2010 2:45 pm
Localisation: à la croisée des chemins, j'ai choisi celui des fleurs sauvages

Re: Descolarisation au collège

Messagede luna rossa » Dim Fév 05, 2012 9:32 pm

eva42100 a écrit:
Passé un certain niveau scolaire, par contre, je suppose bien sur qu'il n'est plus possible d'assurer, mais je suppose aussi que c'est fonction du niveau scolaire de chacun (moi j'ai pas un super bagage, juste un BEP et un BAC pro, donc je suis vite limitée)... ceci dit, il n'y a pas que le niveau scolaire qui compte, tout les profs ont en principe le même bagage, mais tous n'ont pas forcément la pédagogie, le temps et la patience nécessaire pour expliquer...


Je suis d'accord. J'ai un bac +6 et un bac +2, j'ai fais 9 ans d'étude sup donc sur le papier, je suis censé assurer un minimum et pouvoir si necessité enseigner à mes petits sans trop en baver. Et bien ... non, parce que j'ai eu un enseignement spécialisé qui ne me sert pas à grand chose sorti de mon métier. Je ne serais pas meilleure qu'une autre pour l'enseignement car je ne suis pas forcément pédagogue (hormi pour l'histoire, car justement je raconte l'histoire et souvent les gens retiennent avec ma façon de faire) et patiente. Alors que certains de mes potes, avec un bac +2 sont beaucoup à même d'enseigner. Et honnetement, passé le collège, je pourrai plus suivre, hormi en sciences humaines. Même mon homme avec une formation d'ingé, faudrai pas qu'il s'y colle car il a une manie de se compliquer le reflexion qu'il te fais foirer un exercice de maths niveau terminal s.
"La vie est créatrice, vivre c'est créer et nous ne pouvons vivre sans créer ..." G. OHSAWA
Avatar de l’utilisateur
luna rossa
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4830
Inscription: Jeu Déc 16, 2010 2:45 pm
Localisation: à la croisée des chemins, j'ai choisi celui des fleurs sauvages

Re: Descolarisation au collège

Messagede eva42100 » Dim Fév 05, 2012 10:44 pm

Voilà, tout à fait, quand je faisais l'aide aux devoir, les anims qui aidaient le mieux les enfants à progresser n'étaient pas forcément ceux qui étaient le plus diplômés...

Pour ce qui est du rôle de l'école, moi je suis un peu mitigée, perso je suis pour l'école publique, car même imparfaite, elle ouvre quand même quelques portes...

Certes, elle est loin d'être parfaite (puisque forcément constituée d'individus, et comme dans tout métier, certains qui ont "la vocation" et d'autres pas, et puis même pour ceux qui ont la vocation, pas facile avec 30 mômes par classe de faire de l'individuel), mais je trouve malgré tout que l'école publique est une chance, il ne faut pas non plus l'enterrer trop rapidement... même s'il y a des inégalités (mais nous sommes de toute façon dans une société inégalitaire), ben ça permet quand même à certians gamins de s'en sortir, malgré tout, ça leur ouvre aussi d'autres orizons, et là dessus je rejoins Mardi...

Quand je bossais au secteur ado, j'avais par exemple un jeune qui m'impressionait, parents analphabètes, aîné de 6 frères et soeurs, pas beaucoup de facilité à la base, il est passé par la Segpa, puis il a fait CAP, puis BEP, puis Bac pro, et a finis par un BTS, Ok, c'est loin d'être le cas de figure le + fréquent, mais en tout cas, pour lui, l'école a vraiment été une chance... il a eu je pense aussi la chance de tomber sur des supers profs, et de supers anims (je parle pas pour moi, là, hein, j'avais un collègue qui était très impliqué auprès de ce jeune)

Perso, tant que ça se passe bien, et que, comme le disait Luna, je peux continuer à dialoguer avec les profs, je continuerai de scolariser mes enfants à l'école publique, je trouve ça bien ce brassage, même si parfois ça peut être compliqué aussi, par cotre c'est sûr que si ça devenait trop compliqué pour mes gosses, et qu'on tombait une année sur un prof vraiment borné et qu'il n'y avait aucun dialogue possible, je n'hésiterai pas à les retirer au moins provisoirement, mais pour l'instant, même si je suis pas toujours 100% en accord avec les instits, j'y vois quand même plus de positif que de négatif, et mes enfants aiment y aller...

Honnêtement, je ne suis pas sûre qu'avec mes enfant, j'ai la même patience qu'avec les enfants des autres, bizarrement, rien qu'avec mon Nino, je suis assez impressionnée par le travail accompli par l'instit, qui a été capable de lui faire faire des trucs qu'il n'a jamais voulu faire avec moi, pourtant à la base, j'accrochais pas des masses avec ses méthodes, mais ça a payé...
Maman de Maïa (24/06/2006), Nino (09/08/2008), et Mani (30/05/2012)
Avatar de l’utilisateur
eva42100
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 6427
Inscription: Lun Avr 09, 2007 9:09 pm
Localisation: Saint-Etienne (Loire)

Re: Descolarisation au collège

Messagede pomme92 » Dim Fév 05, 2012 11:21 pm

Comme dit Luna, je pense pas que ce les 2 modes de scolarisation peuvent être vraiment comparés, il y a du positif et du égatif dans les 2 cas et ce qui est positif dans une situation ne le sera pas dans une autre...

Il faut qd même garder en tête (et c'était un peu le point de départ de la discussion) qu'assez souvent, l'IEF est un choix un peu par défaut, en réponse à une difficulté importante rencontrée dans le système scolaire classique. Donc le débat ne se limite pas à qui du prof ou du parent est le plus compétent pour enseigner. C'est une évaluation globale des 2 options à faire au cas par cas, et où rentrent en compte la qualité de l'enseignement comme le bien-être de l'enfant, son épanouissement, les valeurs qu'on souhaite lui transmettre, etc.

Après les motivations sont tellement variées que forcément on ne peut pas toutes les trouver judicieuses... Mais je pense qu'il ne faut pas forcément les interpréter qd on est prof comme "je peux faire mieux que toi". Le système scolaire ne peut pas convenir à tous les enfants, ni à toutes les familles. Quand ça coince pour une raison X ou Y (enfant avec des besoins particuliers, système de valeurs différents, soucis relationnels avec un professionnel ou une équipe en particulier), l'IEF peut permettre de décoincer les choses. Ou pas, mais je peux comprendre les familles qui tentent l'expérience...
Image
Image
pomme92
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 3927
Inscription: Mar Déc 11, 2007 1:15 pm

Re: Descolarisation au collège

Messagede eva42100 » Dim Fév 05, 2012 11:37 pm

°:(° °:(°
Maman de Maïa (24/06/2006), Nino (09/08/2008), et Mani (30/05/2012)
Avatar de l’utilisateur
eva42100
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 6427
Inscription: Lun Avr 09, 2007 9:09 pm
Localisation: Saint-Etienne (Loire)

Re: Descolarisation au collège

Messagede MERLIN » Lun Fév 06, 2012 10:36 am

ce qui m'intéresse ds l'ief, c'est plus le côté épanouissement personnel
"Impose ta chance, serre ton bonheur, vas vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront" René Char
MERLIN
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 15917
Inscription: Dim Juin 06, 2010 10:27 pm

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bulle d'écoles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: calimerette et 1 invité


Voici une petite playlist bullesque. Vous pouvez y ajouter vos morceaux: lien vers la play list