Mais c'est quoi ce monde de violence

discussions concernant toutes les écoles: classique, alternatives et à la maison...

Modérateurs: HugoEnzoLucile, Helo

Re: Mais c'est quoi ce monde de violence

Messagede Nori » Mar Fév 19, 2013 12:45 pm

Je ne connais pas les gamins et encore moins les parents: pour certains gamins, c'est la garderie le soir, quasiment tous vont à la cantine. Donc, il y a beaucoup de parents que je ne croise jamais. Parfois, ce sont des GP qui vont chercher les gamins à la sortie, ou même des nounous, etc. Pour d'autres, ce sont en effet les parents mais il faudrait que je sache qui est le parent de qui. °:[° (et en bonne agoraphobe que je suis, la sortie de l'école n'est pas mon moment favoris, je rase les murs. °:[° )
Mon chéri a écrit un mot pour la directrice afin de l'informer des actes d'hier, parce qu'on se doute que la maitresse risque de ne pas le faire, et lui demander d'informer les parents. Après tout, c'est à elle de le faire aussi si la maitresse ne le fait pas. Le but n'est pas que les gamins soient trainés plus bas que terre, mais que les familles concernés se sentent tout de même le devoir de faire une mise au point avec leurs gamins, marquer le coup !
Je sais que moi, si le mien faisait un acte du genre ou même moindre, je voudrais en être tenue informée et il y aurait une mise au point sérieuse à la maison et une réflexion de notre part sur "comment faire pour que ça ne recommence pas".
Je connais vaguement la maman de celui qui avait déjà collé son poing dans l'oeil de mon 2ème et qui a participé au tabassage, car cette fois là, j'avais chopé le gamin accompagné de sa mère à la sortie justement. La pauvre est toute gentille, elle le porte sur son visage, plusieurs garçons, et j'ai bien sentie qu'elle était dépassée par son 7 ans qui lui en fait voir. Elle était mortifiée de honte ce jour là la pauvre, j'en avais eu de la peine pour elle de la voir désemparée en voyant l'état de l'oeil de mon 2ème à s'excuser elle tant qu'elle pouvait. (et pas de constat d'accident de fait, la maitresse avait dit on se sert la main, et ça suffit.... :)>> )
Je comprends qu'il y ait parfois des enfants "pas faciles" (mon frère était une terreur que ma mère ne tenait pas) ou peut être cette maman ne sait elle pas y faire pour se faire respecter et faire passer les messages de respect les uns envers les autres et de non violence ?
Je ne comprends pas que lorsqu'il y a des actes de violence dans la cour devant d'autres élèves, personnes n'aillent chercher la personne en surveillance si ça lui échappe.
"Il ne faut pas être une balance." Voila la société actuelle et ce qu'on enseigne aux enfants. On ne leur apprend pas à l'école à bien se comporter et à être solidaire ?
Lorsqu'il se passe ce genre de fait, je trouve que tous les enfants devraient aussi aborder le sujet en classe et autant de fois qu'il le faut pour que ça rentre.
la non violence, le fait que lorsqu'il y a une bagarre ou des paroles violentes, menaces, etc. ça doive être signalé à la personne en surveillance et ne pas être cautionné par une omerta.
Il y a des états d'esprit qu'il faut faire changer à mes yeux et l'école devrait être là pour enseigner la vie en société, en collectivité.... et là, ça apprend à faire des clivages: bourreaux/ victimes. :)>>
On voit après de plus en plus de gamins qui se suicident à force de harcèlement: c'est horrible. <:°< /:|
Et voila comment des personnes peuvent se faire agresser après en pleine rue, les gens filmeront avec leur portable mais pas un pour porter secours ou au moins appeler les flics si on est pas assez costaud pour faire stopper le problème !
Je pense qu'il faut apprendre la solidarité aux enfants. Enfin moi, c'est ce que je fais à mon niveau.
Le respect, la non violence, la solidarité... je tente d'enseigner ça à mes enfants.
Manque de bol, on vit dans un monde ou ça ne marche plus comme ça °:[° /:|

Je ne comprends pas non plus que la maitresse n'ait pas vu les rougeurs sur le visage de mon fils en revenant de récré.
Qu'elle n'ait pas assisté à la scène, etc. Certes.
Mais en revenant de la récré, le gamin est revenu avec le visage rougit de griffures partout, et ça ne l'a pas interloquée ? <-:|
Elle ne lui a pas posé la moindre question. £$*µ

Ce qui me pose aussi problème, c'est que si mon gamin n'avait pas eu le visage plein de marques rouges, je ne lui aurais pas parlé de ça et il ne m'aurait pas dit ce qu'il c'était passé. Il a subi cette violence et n'a pas osé en parler spontanément... juste vaguement dit qu'il y avait eu un accroc avec un élève mais sans insisté plus que ça, le truc glissé vite dans la conversation /:|
C'est aussi pour ça que je trouve qu'il faut aborder le sujet de la violence dès qu'il y a un vrai soucis, même dans les écoles de village. Parce qu'il n'est pas bon qu'en enfant endosse le statu de victime et les autres de bourreaux.
La victime doit être reconnue et doit comprendre que ce n'est pas un fait normal, que ça doit être dénoncé, qu'il y a une justice et des lois pour la protéger pour ne aps rester la tête de turc de service.
Les bourreaux doivent apprendre que le harcèlement moral, la violence verbale ou physique sont passibles de prison, que c'est un acte grave et qu'ils ont des devoirs et pas tous les droits et toute puissance sur les autres plus faibles.

Donc, j'ai du mal à comprendre que des actes graves comme ceux dont a été victime mon fils ne soient traités que par un petit sermon de la maitresse puis un "bon, vous ne le refaites plus, on se serre la main, on en parle plus". Le gag: mon fils a serré la main et s'est ... excusé ! Parce que me dit il, en se défendant pour se libérer, il en a poussé un à terre <:°< :)>>
Les gamins incriminés sont des petits poisons déjà en temps ordinaire, et là ils se sont associés pour une vengeance "en meute". Même pas mis "dans le rouge" pour cette journée là, pas un mot aux parents.... je trouve ça trop léger en rapport des actes commis et menaces de mort. £$*µ
1 gars du 18/05/93, 1 gars du 13/12/05, 1 gars du 05/10/07 né dans l'eau en AAD, 1 puce 10 mois 1/2 après le 22/08/08, 1 puce en AAD le 20/05/2011, 1 BB en AAD le 8/07/12,1 Bébée le 20/04/2015
Avatar de l’utilisateur
Nori
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 7435
Inscription: Ven Mar 03, 2006 1:00 am
Localisation: Morbihan sud

Re: Mais c'est quoi ce monde de violence

Messagede Heidi » Mar Fév 19, 2013 1:33 pm

Je sais bien nori que tu "bouffes" pas du prof :-0
Du reste, ce qui te choque est tout-à-fait inadmissible...
C'est vraiment spécial cette école. ça donne envie de mettre son enfant dans le privé... ou de le déscolariser...

Que te dire... Il faut essayer d'insister pour que le directrice convoque les parents concernés. Explique bien que ce n'est pas pour faire un règlement de comptes (même si ça démange :O° ) mais que c'est pour marquer le coup.... que ça peut se faire en dehors de ta présence.
Ce serait légitime quand même, ce qui s'est passé est grave !
Menace de faire un courrier à l'inspecteur... Tu en aurais des choses à raconter, entre les problèmes de violence, de surveillance et les horaires pas respectés :)>> . des fois il n'y a que ça qui débloque la situation, mais c'est pas facile, il faut être prêt à aller jusqu'au bout (perso en grande timide que je suis j'aurais du mal, mais quand il s'agit de nos enfants hein...).
Laisse ton mari aller dire à la directrice ce qu'il en pense, elle ressentira sa colère et changera de comportement, elle sera obligée d'en tenir compte... Des fois ils essaient de pas faire de vagues mais quand on leur met le nez dans leur caca...
Et insiste aussi sur le défaut de surveillance, que ce soit dans la cour ou dans la classe, c'est très grave ça !

Je trouve aussi ça léger comme résolution de conflits :)>>
Avatar de l’utilisateur
Heidi
Bulle d'Opale
Bulle d'Opale
 
Messages: 2162
Inscription: Lun Juin 05, 2006 11:51 pm

Re: Mais c'est quoi ce monde de violence

Messagede Nori » Mar Fév 19, 2013 8:38 pm

J'ai pu voir la directrice (mon fils lui avait porté le mot écrit par son papa et signé conjointement, dans laquelle on exigeait qu'elle parle de ce problème grave avec les parents des enfants concernés et qu'elle fasse le nécessaire que ça ne se reproduise plus. la lettre était très officielle et rédigée de façon à l'air de rien lui mettre la pression.)
Donc, elle m'a dit qu'elle a demandé à la maitresse ce qu'il s'était passé, mais que les enfants ne seraient pas punis ou autre, parce que c'est bon, elle a fait ce qu'il fallait, leur a parlé, sujet clos.
Comme nous exigeons à ce qu'elle en parle aux parents puisque la maitresse refusait de le faire, elle m'a dit qu'elle mettra un petit mot aux parents à notre demande pour leur dire ce qu'il c'était passé. Mais, elle expliquait que c'est le genre de gamin qui passent leur temps de libre sur les jeux vidéos et programmes TV inadaptés à leur âge vu leur langage et comportement, donc que ça ne servira à rien.
Puis, elle m'a dit aussi qu'à leur âge, les menaces de mort, les "je vais te buter", ils ne savent pas ce que ça veut dire, donc ce n'est pas si dramatique en quelque sorte même si elle comprend que ça me choque.
Je lui ai fait remarqué que si un gamin de CE1 peut manigancer sa vengeance du vendredi au lundi matin et en entrainer d'autres pour mettre son projet à exécution, il fera quoi en CM2 ou en 5ème ? Il viendra en classe avec le couteau et plantera le camarade quand il sera contrarié et voudra se venger ?

Je lui ai expliqué que mon but n'était pas "vengeur", pas de mettre les enfants plus bas que terre, mais qu'à mes yeux, il était important de faire réfléchir les enfants aux conséquences de leurs actes et de leurs paroles et que c'est aussi un acte qui doit être fait en famille avec les parents (qu'ils le fassent ou non, c'est un autre problème, mais si on ne leur dit rien, il ne peuvent pas tenter de recadrer leurs gamins !) et que j'aurais souhaité que ce soit aussi fait à l'école. Egalement, pourquoi les autres élèves ne sont pas venus chercher la responsable de la surveillance de la cour à ce moment là ? On ne leur apprend pas à faire cesser les conflits / actes violents ? (faut pas être une "balance".... :)>> dans les états d'esprit)
Je lui ai dit que je pensais qu'il était important que les enfants comprennent que:
-Un mauvais coup mal donné peut entrainer de graves dommages voire la mort, même venant d'enfants.
-la violence verbale, les menaces de mort, c'est grave, c'est du harcèlement, c'est déstructurant pour celui qui les reçoit et c'est illégal.
Que oui, ce sont des enfants qui n'ont pas conscience de tout ce que leurs actes et leurs paroles entrainent et que justement il faut leur apprendre, ils sont aussi à l'école pour ça. la vie n'est pas un jeu vidéo, la violence n'a pas à exister à l'école !
Je lui ai redis que je ne veux pas que mon fils reste dans un état de victime, il n'avait même pas osé me dire ce qu'il c'était passé et je n'en aurais rien su s'il n'avait pas eu toutes ces marques rouges sur le visage !
Réponse "Mais enfin, faut venir nous le dire, on ne peut pas tout voir". Mon fils a baissé la tête... /:| Il n'ose pas dire aux instites, je ne comprends pas pourquoi.
Je lui ai demandé aussi pourquoi la maitresse en surveillance n'avait rien vu :
Réponse "Elle a du pensé qu'ils jouaient à la bagarre. Elle a vu qu'il y avait 3 enfants sur le votre, mais comme parfois, les garçons, ça joue à la bagarre, elle n'est pas allé séparé pensant qu'ils jouaient. Elle n'allait pas interrompre leur jeu si elle croyait que c'en était un" °:} C'est moi où y'a un problème ?
D'accord, les garçons sont parfois rois des jeux de brutes: j'en ai 4 sur 6, c'est bon °:[° Les jeux de fausse bagarre et de ninja, je connais.... Mais quand on voit un enfant à terre et d'autre qui le frappent, même si on croit à un jeu, la moindre des choses me semble de se déplacer, ne serait-ce que pour "calmer le jeu", et vérifier s'il s'agit d'un jeu. Ou alors, je vis dans le monde de casimir, encore et toujours. £$*µ
L'absence de la maitresse dans la classe vendredi, pas grave, non non, il n'y a pas de défaut de surveillance, ça arrive, ce n'est pas une faute de l'enseignante, les enfants ne sont pas laissés bien longtemps. Donc, pas de soucis, 0 soucis de surveillance, là n'est pas le problème... :)>>
"ici, c'est une petite école, les enfants ne sont pas nombreux, ce n'est pas comme les grandes structures et on est dans un secteur calme" (sous entendu, on n'est pas en ZEP :-0 )
Ahh oui, il y a moins d'enfant que dans les grosses écoles, donc ils son sans doute moins violent et moins imaginatif pour faire des bêtises et se mettre en danger ? La preuve.....
Bref, elle est d'accord sur le fait que je sois contre la violence. (heureusement)
Elle transmet aux parents parce que le courrier qu'elle a reçu la recadre elle dans ses responsabilités et devoirs, donc pas le choix laissé.
Mais, je passe encore et toujours pour la chieuse de service qui en fait trop pour "pas grand chose" (pas grave, j'ai l'habitude, j'ai bon dos, et je suis une mère louve alors... ?;-}( )
Mais, selon le personnel enseignant, même si les élèves n'auraient pas du agir comme ça, ce n'est pas dramatique, et les paroles violentes des enfants ne correspondent pas à une réalité, buter ne veut rien dire à leur âge et ce sont des enfants qui voient trop de choses et jouent avec trop de jeux vidéos violents, et qui ne font plus la différence entre la TV, les jeux et la réalité.
Elle a aussi dit que tout le monde n'élève pas les enfants comme nous: qu'elle constate depuis le départ à la façon de parler de notre fils qui a une certaine richesse de vocabulaire, qui est toujours très correct et poli, gentil, qu'il ne passe certainement pas sa vie derrière un écran et vu son comportement en classe et avec les autres qui a toujours été non violent et irréprochable, elle se doute que les jeux violents ne font pas parti de son univers. (elle l'a eu comme élève l'an dernier, elle le connait) Mais elle me disait que ce n'est pas courant, pas la norme et que les autres camarades pensent et parlent avec beaucoup plus de violence et d'agressivité, ou de grossièreté.
En effet ici, la TV c'est sous surveillance, pas n'importe quoi, je n'aime pas les DA avec des gros mots ou autre, je fais donc attention à l'état d'esprit, ce que ça véhicule comme message, etc. et pas de jeu vidéo, etc. Et si une grossièreté revient de l'école c'est °°_-/ "Tu prends le dictionnaire, tu cherches la définition. Tu as compris ce que ça veut dire ? Bien, si je ré-entends ça, tu copieras la définition X fois". Et là, ça calme direct ! Je n'entends plus la grossièreté qui était revenu. Et un exercice de recherche dans le dico au passage ?;-}(

Il n'empèche, je trouve que sous prétexte qu'on est dans un village "très religieux et bien sous tout rapport" et loin de ZEP, les instites prennent les choses beaucoup plus à la légère, moins au sérieux et mettent moins d'énergie à faire attention à certaines choses comme c'est fait en ZEP. Ils se disent tellement qu'ici, c'est peinard, que c'est le relâchement sur certains problèmes. Or, les potentiels de violence peuvent être partout, ce n'est pas l’exclusivité des ZEP et ce n'est jamais à négliger.
Mais bon, je passe pour la chieuse de service (et mon chéri avec :-0 On va pas nous aimer)
Dernière édition par Nori le Mar Fév 19, 2013 10:13 pm, édité 1 fois.
1 gars du 18/05/93, 1 gars du 13/12/05, 1 gars du 05/10/07 né dans l'eau en AAD, 1 puce 10 mois 1/2 après le 22/08/08, 1 puce en AAD le 20/05/2011, 1 BB en AAD le 8/07/12,1 Bébée le 20/04/2015
Avatar de l’utilisateur
Nori
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 7435
Inscription: Ven Mar 03, 2006 1:00 am
Localisation: Morbihan sud

Re: Mais c'est quoi ce monde de violence

Messagede lomel » Mar Fév 19, 2013 9:27 pm

Je trouve que vous avez bien fait d'insister pour qu'un mot soit transmis aux parents des enfants concernés pour 2 raisons:
- Que les enfants agresseurs prennent conscience que la violence c'est interdit. Même s'ils sont blasés c'est tout de même important les rappels "à la loi"
- Pour ton fils, qui a été agressé et qui du coup va sentir que ce qui lui est arrivé n'est pas normal et que donc il est légitime qu'il sollicite les adultes dans une situation pareille. Le reconnaitre dans son statut de victime (je ne sais pas si je suis claire là)
Nous avons vécu une situation similaire quand mon grand était en GS. Je crois que je reverrai toujours sa tête quand on lui a dit "non ce que les autres t'ont fait n'est pas normal. Nous allons en parler à ta maitresse et la directrice". Ça l'avait beaucoup soulagé d'être reconnu dans ce qu'il avait vécu. Et l'équipe enseignante avait été vigilante, avait déjà repris le truc avant qu'on ne les rencontre.

Sinon l'école (élémentaire) dans laquelle est mon fils cette année, Les enseignants avec les élèves de CM2 ont monté un projet contre la violence physique et verbale. Chaque semaine, 2 enfants par classe sont ambassadeurs et veillent à ce qu'il n'y ai pas de violence ni verbale, ni physique. Ils servent de médiateur (avec l'appui des adultes je vous rassure!!) pour tenter de résoudre les conflits quand ils en voient. Les enfants qui ont des comportements violents sont sanctionnés d'un point rouge. Mais ils peuvent se rattraper en se comportant mieux et celà provoque l'annulation des points rouges.
Au bout d'un certain temps la directrice offre un temps sympa à tous les enfants qui se sont bien comportés. Ceux qui ont 3 points rouges et plus n'ont pas ce temps sympa. (au moment de noël par exemple elle leur a proposé un atelier scoubidou). On ne laisse donc pas passer la violence, il y a une sanction au bout.
Je résume vite fait mais çà a bien fonctionné. Ça a responsabilisé les enfants et je trouve que çà les a obligé à réfléchir sur leur comportement. Il y avait la possibilité de se "racheter" si bien que nous n'étions pas dans la répression et je trouvais çà bien. La directrice nous a dit qu'elle avait moins souvent des élèves convoqués dans son bureau, que çà avait apaisé les relations globalement. On a un conseil d'école en mars, il faudrait que je redemande où celà en est. mais moi j'ai trouvé que c'était une très bonne idée ce projet collectif. C'est quelque chose qui peut être amené par les parents d'élève ce genre d'idée, dans un esprit de coéducation.
lomel
Bulle de Jade
Bulle de Jade
 
Messages: 548
Inscription: Mar Sep 26, 2006 1:20 pm

Re: Mais c'est quoi ce monde de violence

Messagede PetiteMouette » Mer Fév 20, 2013 6:02 pm

J'aime bien ce projet que tu as présenté lomel °:(° ça va dans le bon sens
J'ai le sentiment que les violences sont souvent prises à la légère (je ne rentre pas dans les détails, mais on grand a vécu ça en maternelle avec menaces de mort et tout et tout).
Effectivement, j'avais bien expliqué à mon fils que les menaces de mort étaient punies par la loi , ça l'a beaucoup rassuré. Mainenant, je constate que beaucoup d'adultes, et malheureusement certains dans l'équipe éducative ou garderie prennent ça à la légère, alors que l'impact négatif sur un enfant calme et respectueux des autres est énorme!
Comme le dit Nori, si les miens faisaient ça, j'aimerais être au courant, et c'est assez choquant de se faire dire "ça servira à rien". Moi je suis d'avis que si, ça sert de dire qu'on est pas d'accord et qu'on ne laissera pas faire. C'est utile aussi pour celui qui subit ça, de se savoir entendu, et ça peut l'aider justement à demander de l'aide quand ça se produit.
Cette année, en CE2,mon fils s'est à nuveau fait un peu "chamboulé": la maitresse en a "profité" pour utiliser le thème lors d'un cours d'éducation civique °:(°

En tout cas Nori, tu as bien fait d'insister auprès de la directrice (il faut quand même qu'elle comprenne que si les adultes prennent ça à la légère, il ne va jamais oser se plaindre!!) , c'est important que ton fils soit convaincu que c'est eux qui sont dans leur tort, et pas lui :|8
Marie, maman de Adrien (10 ans ) et Guillaume (7 ans)
Nouveau blog http://mouettounette.canalblog.com/
PetiteMouette
Bulle de Soie
Bulle de Soie
 
Messages: 263
Inscription: Mar Sep 30, 2008 2:03 pm
Localisation: Saint Jean d'Illac (Bordeaux)

Re: Mais c'est quoi ce monde de violence

Messagede marandco » Mer Fév 20, 2013 7:33 pm

Moi j'exigerais la convocation des parents devant la directrice (faut qu'il ait tiers pers comme temoin)
Ne vous trompez pas entre ma personnalité et mon attitude : ma personnalité représente ce que je suis et mon attitude dépend de qui vous êtes.
Avatar de l’utilisateur
marandco
Bulle de Diamant
Bulle de Diamant
 
Messages: 8955
Inscription: Dim Juin 11, 2006 12:01 pm

Re: Mais c'est quoi ce monde de violence

Messagede Nori » Ven Fév 22, 2013 10:35 am

Après le mot de la directrice qui devait spécifier à ce que j'ai compris qu'elle avertissait les parents à notre demande, sur les 3 enfants, les parents d'un seul des enfants ont réagi en faisant rédiger une lettre à notre intention par leur fils. Il écrit qu'il s'excuse de ce qu'il a fait lundi à notre fils, dit qu'il a été puni et qu'il ne recommencerait plus.
Bon, au moins, sur les 3 gamins, il y a eu des parents qui ont trouvé bon de ne pas en rester à juste "on se sert la main" et qui ont voulu marquer le coup en imposant à leur fils qu'il présente des excuses. (J'espère que la punition n'a pas été en mode "violence" par contre °:[° )
Je sais bien que même des enfants bien éduqués peuvent parfois dévier d'autant plus en collectivité car ça peut créer un "effet de meute" (on ne se vexe pas sur le terme que j'emploie :!!) ce n'est pas péjoratif :-0 ) et les enfants peuvent parfois être débordés par des émotions de violence, ne pas savoir se canaliser ni se rendre compte de la gravité des actes et des paroles. (pour peu qu'ils soient sans cesse derrière un écran à regarder des films et jouer à des jeux violents, ça peut leur donner des bouffées agressives quand ils sont énervées encore plus violente, ça, j'en suis persuadée °:[° )

Le principal est que les parents soient mis au courant et que s'ils se sentent concernés par l'attitude de leur enfant, ils puissent ainsi le cadrer, lui expliquer que certaines choses, certains actes ne se font jamais et certaines paroles ne doivent pas être.

Sur 3, 1 seul s'est excusé £$*µ ... Mais c'est mieux que personne.

Par contre, ça a marqué notre poussin cette histoire. hier et aujourd'hui, il s'est trouvé des excuses et prétextes pour ne pas aller à l'école. (il y va quand même) la nuit d'avant des cauchemars, et cette nuit, un pipi au lit °:[° . (ça, c'est quand il est trèèès stressé l'énurésie avec lui. Il prend énormément sur lui en journée et là nuit, ça déborde) Ça l'a réveillé, il a ôté son drap housse, son enveloppe de couette seul parce qu'il sait faire. Mais ça démontre bien qu'il a été perturbé. /:|

Bien sûr qu'il était important que notre fils soit reconnu dans son statu de victime, qu'il comprenne que ce n'est pas normal ce qu'il a subi et sache qu'il peut toujours compter sur nous pour le protéger et défendre ses droits, même s'il est à l'école si un problème apparait. Sinon, si il n'avait pas été reconnu comme victime, c'est comme ça qu'après on devient le mouton noir, la victime désignée d'office par tous les bourreaux de services.
Il est important qu'il comprenne qu'il faut qu'il signale quand quelque chose ne va pas.
1 gars du 18/05/93, 1 gars du 13/12/05, 1 gars du 05/10/07 né dans l'eau en AAD, 1 puce 10 mois 1/2 après le 22/08/08, 1 puce en AAD le 20/05/2011, 1 BB en AAD le 8/07/12,1 Bébée le 20/04/2015
Avatar de l’utilisateur
Nori
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 7435
Inscription: Ven Mar 03, 2006 1:00 am
Localisation: Morbihan sud

Re: Mais c'est quoi ce monde de violence

Messagede iatus » Ven Fév 22, 2013 10:47 am

Je suis sidérée par la légèreté de la directrice (et de la maîtresse), ils attendent quoi, que ça finisse mal ? si jamais ça se renouvelle, je pense qu'il faudrait déposer une plainte à la gendarmerie, montrer à tous, enfants, parents et enseignants, qu'il est hors de question de laisser passer quoi que ce soit.

ma fille est en zep, je redoutais qu'il lui arrive la même chose qu'à ton fils, sensible et incapable de se défendre comme elle est, et bien non, qui l'eut cru ? elle est plus en sécurité ici qu'elle ne le serait dans ton école, dont les enseignants me font halluciner depuis le début.
Les illusions perdues sont des vérités trouvées.
Avatar de l’utilisateur
iatus
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 13911
Inscription: Mer Juil 14, 2010 12:44 pm

Re: Mais c'est quoi ce monde de violence

Messagede Nori » Ven Fév 22, 2013 11:58 am

Moi aussi, je suis sidérée de la légèreté avec laquelle les faits sont pris par la maitresse et l'instite. :)>>
Chéri a rédigé la lettre de façon très "officielle et légale" pour obtenir qu'elle transmette aux parents car s'il y avait une prochaine fois, il serait pour déposer plainte.

En fait, sous prétexte que justement, c'est un village tranquille, très religieux, etc. les instites partent du principe "qu'on n'est pas en ZEP" et donc, la violence reste légère, n'en est pas comme ça serait en ZEP, pas de quoi faire un fromage d'évènements isolés, on règle ça comme ça sans plus.
Or, je note à lire Heïdi que dans sa ZEP, les enseignants sont justement plus prévenant sur les risques de débordement afin de les prévenir ! Et plus attentif aux élèves, plus d'activités proposées, etc.
Ici, je trouve qu'ils ont une certaine notion de "supériorité" qui fait qu'ils se mettent à la faute de façon récurrente, ils ne se remettent pas en question pour que les choses aillent au mieux... C'est vraiment "Ici, c'est calme, on n'est pas en ZEP" et elles s'en fichent !
Il y a une école privé: je me suis renseignée auprès de parents qui ont leur fils en CE1 qui va à la piscine dans le groupe de mon 2ème. Même mentalité dans l'école privé en plus psycho-rigide avec les enfants au niveau de l'enseignement et du tempérement des profs.
Ils me disaient qu'il y a encore plus de soucis durant la cantine(commune aux 2 écoles, leur fils y mange) car c'est du personnel de mairie qui s'occupe des gamins et pas formés pour les tenir et veiller à ce que ça ne tourne pas au vinaigre.
Avec la réforme des temps scolaire, les incidents risquent d'augmenter alors, car il n'y aura pas d'activités proposées, juste de la récrée en plus mais sous la responsabilité du personnel de mairie.
Pas grave, on n'est pas en ZEP :)>> (mode cynique: comme si l'agressivité n'existait que dans les ZEP :)>> )
1 gars du 18/05/93, 1 gars du 13/12/05, 1 gars du 05/10/07 né dans l'eau en AAD, 1 puce 10 mois 1/2 après le 22/08/08, 1 puce en AAD le 20/05/2011, 1 BB en AAD le 8/07/12,1 Bébée le 20/04/2015
Avatar de l’utilisateur
Nori
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 7435
Inscription: Ven Mar 03, 2006 1:00 am
Localisation: Morbihan sud

Re: Mais c'est quoi ce monde de violence

Messagede Nori » Ven Fév 22, 2013 12:24 pm

N'empèche, lundi a été un "lundi noir".
Je venais de raccroché avec Lolilune qui venait de m'apprendre l'angoisse au ventre, l'accident d'Eden, elles étaient encore aux urgences en surveillance intensive à l'HFME et je vais chercher mon petit loup et ça à gérer. Bonjour l'angoisse cette journée là °:[°
1 gars du 18/05/93, 1 gars du 13/12/05, 1 gars du 05/10/07 né dans l'eau en AAD, 1 puce 10 mois 1/2 après le 22/08/08, 1 puce en AAD le 20/05/2011, 1 BB en AAD le 8/07/12,1 Bébée le 20/04/2015
Avatar de l’utilisateur
Nori
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 7435
Inscription: Ven Mar 03, 2006 1:00 am
Localisation: Morbihan sud

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bulle d'écoles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Voici une petite playlist bullesque. Vous pouvez y ajouter vos morceaux: lien vers la play list