Parents épanouis, enfants épanouis

discussions concernant toutes les écoles: classique, alternatives et à la maison...

Modérateurs: HugoEnzoLucile, Helo

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede Sibibou » Mar Juil 16, 2013 11:39 am

si je vais expliquer au papa il comprendra.

Pour ce qui est de l'argent volé comme il n'a pas voulu me dire qu'il l'avait pris je lui en ai juste parler en lui disant que je le soupçonnait d'avoir pris les 5€ mais il ne veut pas avouer que c'est lui je ne vais donc pas le forcer. Et je ne peux pas me comporter comme si il l'avait fait.
Par contre 2 jours après l'histoire du parc on a commencer à rigoler sur ce qu'il avait fait d'interdit (moi aussi je lui ai dit qu'une fois j'avais acheter un paquet de gateau et que je l'avais manger sans partager avec lui) du coup il m'a dit qu'il avait pris l'argent en rigolant.
Donc pas méchamment je lui ai dit que j'aimerais qu'il me demande au lieu de se servir car je serait tout à fait ok pour lui en filer de temps en temps, 1€ ou 2€.
Dois-je lui dire qu'il n'aura pas d'argent pendant 5 semaines? je pense que cela serait trop dure et trop long pour lui même si il comprendrait ma décision ça serait plus punitif qu'autre chose vous ne croyez pas? De plus là il ne pourrait vraiment plus du coup s'acheter son pistolet à eau.
En lui ayant parler de mon ressentit et de lui trouver une solution si il voulait plus d'argent je pense que ça lui suffit pour ne plus recommencer ou du moins plus rarement?
V:/§
Ici je papote, je coud je tricote..

.http://naneblogo.blogspot.fr/
Sibibou
Bulle de Lavande
Bulle de Lavande
 
Messages: 304
Inscription: Jeu Juin 14, 2007 9:10 pm

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede Sibibou » Mar Juil 16, 2013 11:43 am

pomme92 a écrit:Comme je disais, moi j'ai une approche un peu différente, les filles n'ont pas d'argent de poche parce qu'on les trouve beaucoup trop petites pour pouvoir se rendre compte du fait que l'argent n'est pas illimité.

Mais en théorie, je suis d'accord que ça peut être intéressant de laisser les enfants être libres de dépenser une somme comme ils l'entendent, c'est un espace d'expérimentation pour eux, mais pour moi il y a un contrôle à avoir sur la somme (adaptée à l'âge et aux besoins de l'enfant). Du coup dans ta situation, je ne l'aurais pas laissé dépenser l'argent "volé" (si tu estimes que 5 € c'est une somme suffisante pour ses petites dépenses alors 10 € c'est trop non ? )
En fait je n'ai pas compris ce qui te posait problème dans le fait de dépenser 9 € de glaces puis de vouloir un pistolet à eau : c'est trop de dépenses en une fois ? (auquel cas il faut s'interroger sur la somme à disposition). C'est trop de glaces ? (auquel cas bloquer sur le pistolet, ça n'a rien à voir avec la nourriture) Tu voulais qu'il paye glaces ET pistolet avec ses sous ? (dans ce cas, c'est cohérent ce que tu lui dis, plus de sous, pas de pistolet, il l'aura un peu plus tard quand il aura économisé à nouveau, est-ce que tu ne peux pas expliquer ça au papa ?)



Ce qui m'a poser problème c'est le fait qu'il achète autant de cochonneries et cher de plus. Ainsi que le fait qu'il veut un pistolet et qu'il va me tanner avec jusqu'à ce qu'il puisse l'acheter, mais il attendra il le sait.
Pour les 5€ comme je le dis plus haut j'ai fait comme si il ne me les avait pas pris sinon ça serait le prendre pour un voleur alors qu'il dit qu'il ne l'est pas. Je préfère donc attendre et pas faire de bras de faire là dessus afin qu'il ne recommence plus ; je pense que ça amènera plus la confiance.

J'ai penser donner une direction à l'argent de poche du genre ; PAS DE BONBONS/ Mais le truc c'est que je ne lui en achète jamais donc j'ai laisser, mais 9€ arghhh ça ma énerver au fond je ne devrais pas @^ù$ puisque c'est la liberté que je lui laisse.
Ici je papote, je coud je tricote..

.http://naneblogo.blogspot.fr/
Sibibou
Bulle de Lavande
Bulle de Lavande
 
Messages: 304
Inscription: Jeu Juin 14, 2007 9:10 pm

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede stephanies » Mar Juil 16, 2013 2:20 pm

Tu sais, ma mère ne voulait jamais nous acheter de barres chocolatées lorsque j'étais petite. Un jour, il y a eu une sortie de classe et ma mère m'avait donné un peu d'argent pour payer mon repas, et bien je n'ai acheté avec que des barres chocolatées (des l*ons), et je n'ai mangé que ça, 6 d'un coup il me semble. J'ai été malade comme un chien après, je peux te garantir que je n'ai pas recommencé :-0 Mais bon j'étais plus grande quand même :!!)

Chez nous le grand a de l'argent de poche régulier (5 euros par mois), il l'utilise comme bon lui semble, et quand il n'y en a plus, ben y en a plus. Il est raisonnable et compte bien ce qui va lui rester après, donc il ne lui reste jamais "rien". Je me permets parfois de lui faire un commentaire sur ce qu'il veut s'acheter, si je juge que c'est cher pour ce que c'est, ou si c'est trop beurk, mais c'est lui qui prend la décision au final.
Mes autres enfants n'ont pas d'argent de poche régulièrement, ils ont 1 ou 2 euros par ci par là. J'ai mis comme règle qu'ils ne dépensent rien tant qu'ils n'ont pas 10 euros dans leur porte monnaie, car à ce moment là ils ont le choix entre s'acheter un jouet correct ou une merdouille, alors que s'ils dépensent leurs sous dès qu'ils ont 2 euros, ils n'ont accès qu'à des cochonneries comme les boules à l'entrée des magasins, et là je trouve que c'est vraiment gaspillé... Alors c'est long et ils ralent, c'est vrai, d'ailleurs on se demande avec leur père si on ne va pas commencer à donner de l'argent de poche régulièrement au moins au 2nd, pour qu'il apprenne à gérer sans trop de frustration...
Avatar de l’utilisateur
stephanies
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 8506
Inscription: Lun Déc 19, 2005 1:00 am
Localisation: alpes maritimes

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede pomme92 » Mar Juil 16, 2013 9:39 pm

Pour la question d'orienter les dépenses avec l'argent de poche, je trouve que non... si ton objectif est de lui laisser une marge de liberté alors il faut lui laisser une vraie liberté qui lui permet de faire ses propres expériences, et aussi de se faire plaisir même si c'est avec des trucs qui ne te plaisent pas à toi...

Mais pour moi, c'est plus ou moins inévitable que les enfants assez jeunes aient du mal à être dans la projection et donc à résister à un plaisir immédiat pour économiser pour un truc plus conséquent. Du coup soit les parents acceptent que les enfants achètent ce qu'ils veulent, même si ça risque d'être surtout des trucs qui ne leur plaisent pas, soit ils mettent des règles pour encadrer tout ça, et ça peut-être une façon d'apprendre à gérer des sous, mais ça n'est pas vraiment une "liberté" je trouve... L'enfant n'est vraiment libre que dans des choses qu'il maîtrise.
Image
Image
pomme92
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 3927
Inscription: Mar Déc 11, 2007 1:15 pm

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede Sibibou » Mer Juil 17, 2013 9:05 am

je vais continuer sur le fait qu'il puisse être libre de ses dépenses mais vraiment ne plus acheter à côté ce qu'il désire, c'est effectivement là qu'il voit l'élasticité de l'argent, il et ne peux donc pas en connaître le coût réel.
Mais je lui fais des petits cadeaux de temps en temps, souvent utile ou qu'il désire depuis très longtemps sans rien lui dire. C'est important les cadeaux, les petites attentions.
Ici je papote, je coud je tricote..

.http://naneblogo.blogspot.fr/
Sibibou
Bulle de Lavande
Bulle de Lavande
 
Messages: 304
Inscription: Jeu Juin 14, 2007 9:10 pm

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede Helo » Mer Juil 17, 2013 9:33 am

Sibibou a écrit:
pomme92 a écrit:Comme je disais, moi j'ai une approche un peu différente, les filles n'ont pas d'argent de poche parce qu'on les trouve beaucoup trop petites pour pouvoir se rendre compte du fait que l'argent n'est pas illimité.

Mais en théorie, je suis d'accord que ça peut être intéressant de laisser les enfants être libres de dépenser une somme comme ils l'entendent, c'est un espace d'expérimentation pour eux, mais pour moi il y a un contrôle à avoir sur la somme (adaptée à l'âge et aux besoins de l'enfant). Du coup dans ta situation, je ne l'aurais pas laissé dépenser l'argent "volé" (si tu estimes que 5 € c'est une somme suffisante pour ses petites dépenses alors 10 € c'est trop non ? )
En fait je n'ai pas compris ce qui te posait problème dans le fait de dépenser 9 € de glaces puis de vouloir un pistolet à eau : c'est trop de dépenses en une fois ? (auquel cas il faut s'interroger sur la somme à disposition). C'est trop de glaces ? (auquel cas bloquer sur le pistolet, ça n'a rien à voir avec la nourriture) Tu voulais qu'il paye glaces ET pistolet avec ses sous ? (dans ce cas, c'est cohérent ce que tu lui dis, plus de sous, pas de pistolet, il l'aura un peu plus tard quand il aura économisé à nouveau, est-ce que tu ne peux pas expliquer ça au papa ?)



Ce qui m'a poser problème c'est le fait qu'il achète autant de cochonneries et cher de plus. Ainsi que le fait qu'il veut un pistolet et qu'il va me tanner avec jusqu'à ce qu'il puisse l'acheter, mais il attendra il le sait.
Pour les 5€ comme je le dis plus haut j'ai fait comme si il ne me les avait pas pris sinon ça serait le prendre pour un voleur alors qu'il dit qu'il ne l'est pas. Je préfère donc attendre et pas faire de bras de faire là dessus afin qu'il ne recommence plus ; je pense que ça amènera plus la confiance.

J'ai penser donner une direction à l'argent de poche du genre ; PAS DE BONBONS/ Mais le truc c'est que je ne lui en achète jamais donc j'ai laisser, mais 9€ arghhh ça ma énerver au fond je ne devrais pas @^ù$ puisque c'est la liberté que je lui laisse.


Attends il y a deux choses différentes là :
- où a-t-il eu ces 5 euros ? ce n'est pas un voleur peut être mais l'argent ne pousse pas sur les arbres... Alors s'il n'a pas volé ces 5 euros, d'où viennent-ils ? Tu préfères le laisser te mentir aussi et croire qu'il suffit de ne pas être vu pour ne pas être pris ? Tu SAIS qu'il les a volé ces 5 euros. La preuve, ils ont disparu de ton porte monnaie et réapparu dans le sien, quel miracle ! En tant que parent, tu as l'obligation de lui dire que tu n'es pas dupe et que tu sais qu'il a volé cet argent et que tu n'es pas d'accord avec cela. IL A VOLE, ça ne fait pas de lui un voleur perpétuel mais si tu couvres son vol sous prétexte qu'il ne veut rien te dire, tu le pousse à recommencer à cause de l'impunité que tu lui donnes.

- l'autre chose c'est sa gestion de son argent de poche : chez nous, l'argent de poche (quand ils en ont ce qui est rare), et l'argent que les grands parents donnent pour les anniversaires, c'est LEUR argent et ils le dépensent comme ils veulent, sans conditions de notre part. Je pense que c'est comme cela qu'ils apprennent la valeur de l'argent. Et même si des fois je ne suis pas d'accord avec leurs choix, ce sont LEURS choix justement et LEUR argent, donc je les laisse faire. Par contre, hors de question que je leur achète ensuite une babiole ou un truc dont ils ont envie uniquement parce qu'ils ont tout dépensé sans réfléchir !

Après, ton fils est "grand", il a 7 ans, MAIS ce n'est pas un adulte et tu n'as pas à te justifier de ce que tu lui impose en tant que parent. Il râle parce que vous vous couchez plus tard que lui ? Laisse le râler, la règle reste la même, il n'a pas à avoir d'explication ou de justification de ta part. TU est l'ADULTE, responsable de lui et de sa santé et tu fais des choix pour lui, IL est l'ENFANT, irresponsable car ne connaissant pas tout (en particulier les conséquences lointaines de ses actes) et s'il est dépendant de vous ses parents, ce n'est pas pour rien, il DOIT faire ce que vous lui demandez même s'il n'en voit pas la raison. Tu peux lui expliquer calmement et courtement une fois (les enfants ont besoin de plus de sommeil que les parents, ton heure de coucher c'est telle heure point final) et ensuite, laisse le râler s'il veut mais 1) pas sur toi (l'irrespect, et les paroles méchantes hors de question), 2) s'il n'est pas capable de s'exprimer correctement, il va dans sa chambre et il revient quand il est capable d'être correct, comme VOUS êtes corrects avec lui. Le respect va dans les 2 sens et vous n'avez à subir son irrespect sous aucun prétexte, 3) pas d'explication supplémentaire : "je t'ai déjà dit pourquoi, je ne reviens pas là dessus, quelques soient tes arguments".

Ensuite, tu peux éventuellement proposer une rallonge de temps avant de se coucher ou une fois au lit pour lire les soirs où il n'y a pas d'obligation de se lever le lendemain (les miens peuvent se coucher 1/2h plus tard les mardi et vendredi soirs parce qu'il n'y a pas école le lendemain, mais ils sont dans leur chambre sans bruit, j'ai besoin de souffler un coup....).

Trop de choix, tue le choix et perd l'enfant car il a BESOIN de savoir qu'il n'est pas tout puissant et que les adultes sont là pour poser un cadre sécurisant.
Helo
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1085
Inscription: Mar Jan 03, 2006 1:00 am

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede meltof » Mer Juil 17, 2013 11:07 am

Je suis à 100 %d'accord avec Pomme.
Chacun sa place d'adulte et l'enfant. Il n'a que 7 ans. Et il est responsable de ses gestes et paroles.
:|8
meltof
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 6886
Inscription: Ven Avr 22, 2011 10:02 pm

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede stephanies » Mer Juil 17, 2013 11:23 am

Helo a écrit:
Sibibou a écrit:
pomme92 a écrit:Comme je disais, moi j'ai une approche un peu différente, les filles n'ont pas d'argent de poche parce qu'on les trouve beaucoup trop petites pour pouvoir se rendre compte du fait que l'argent n'est pas illimité.

Mais en théorie, je suis d'accord que ça peut être intéressant de laisser les enfants être libres de dépenser une somme comme ils l'entendent, c'est un espace d'expérimentation pour eux, mais pour moi il y a un contrôle à avoir sur la somme (adaptée à l'âge et aux besoins de l'enfant). Du coup dans ta situation, je ne l'aurais pas laissé dépenser l'argent "volé" (si tu estimes que 5 € c'est une somme suffisante pour ses petites dépenses alors 10 € c'est trop non ? )
En fait je n'ai pas compris ce qui te posait problème dans le fait de dépenser 9 € de glaces puis de vouloir un pistolet à eau : c'est trop de dépenses en une fois ? (auquel cas il faut s'interroger sur la somme à disposition). C'est trop de glaces ? (auquel cas bloquer sur le pistolet, ça n'a rien à voir avec la nourriture) Tu voulais qu'il paye glaces ET pistolet avec ses sous ? (dans ce cas, c'est cohérent ce que tu lui dis, plus de sous, pas de pistolet, il l'aura un peu plus tard quand il aura économisé à nouveau, est-ce que tu ne peux pas expliquer ça au papa ?)



Ce qui m'a poser problème c'est le fait qu'il achète autant de cochonneries et cher de plus. Ainsi que le fait qu'il veut un pistolet et qu'il va me tanner avec jusqu'à ce qu'il puisse l'acheter, mais il attendra il le sait.
Pour les 5€ comme je le dis plus haut j'ai fait comme si il ne me les avait pas pris sinon ça serait le prendre pour un voleur alors qu'il dit qu'il ne l'est pas. Je préfère donc attendre et pas faire de bras de faire là dessus afin qu'il ne recommence plus ; je pense que ça amènera plus la confiance.

J'ai penser donner une direction à l'argent de poche du genre ; PAS DE BONBONS/ Mais le truc c'est que je ne lui en achète jamais donc j'ai laisser, mais 9€ arghhh ça ma énerver au fond je ne devrais pas @^ù$ puisque c'est la liberté que je lui laisse.


Attends il y a deux choses différentes là :
- où a-t-il eu ces 5 euros ? ce n'est pas un voleur peut être mais l'argent ne pousse pas sur les arbres... Alors s'il n'a pas volé ces 5 euros, d'où viennent-ils ? Tu préfères le laisser te mentir aussi et croire qu'il suffit de ne pas être vu pour ne pas être pris ? Tu SAIS qu'il les a volé ces 5 euros. La preuve, ils ont disparu de ton porte monnaie et réapparu dans le sien, quel miracle ! En tant que parent, tu as l'obligation de lui dire que tu n'es pas dupe et que tu sais qu'il a volé cet argent et que tu n'es pas d'accord avec cela. IL A VOLE, ça ne fait pas de lui un voleur perpétuel mais si tu couvres son vol sous prétexte qu'il ne veut rien te dire, tu le pousse à recommencer à cause de l'impunité que tu lui donnes.

- l'autre chose c'est sa gestion de son argent de poche : chez nous, l'argent de poche (quand ils en ont ce qui est rare), et l'argent que les grands parents donnent pour les anniversaires, c'est LEUR argent et ils le dépensent comme ils veulent, sans conditions de notre part. Je pense que c'est comme cela qu'ils apprennent la valeur de l'argent. Et même si des fois je ne suis pas d'accord avec leurs choix, ce sont LEURS choix justement et LEUR argent, donc je les laisse faire. Par contre, hors de question que je leur achète ensuite une babiole ou un truc dont ils ont envie uniquement parce qu'ils ont tout dépensé sans réfléchir !

Après, ton fils est "grand", il a 7 ans, MAIS ce n'est pas un adulte et tu n'as pas à te justifier de ce que tu lui impose en tant que parent. Il râle parce que vous vous couchez plus tard que lui ? Laisse le râler, la règle reste la même, il n'a pas à avoir d'explication ou de justification de ta part. TU est l'ADULTE, responsable de lui et de sa santé et tu fais des choix pour lui, IL est l'ENFANT, irresponsable car ne connaissant pas tout (en particulier les conséquences lointaines de ses actes) et s'il est dépendant de vous ses parents, ce n'est pas pour rien, il DOIT faire ce que vous lui demandez même s'il n'en voit pas la raison. Tu peux lui expliquer calmement et courtement une fois (les enfants ont besoin de plus de sommeil que les parents, ton heure de coucher c'est telle heure point final) et ensuite, laisse le râler s'il veut mais 1) pas sur toi (l'irrespect, et les paroles méchantes hors de question), 2) s'il n'est pas capable de s'exprimer correctement, il va dans sa chambre et il revient quand il est capable d'être correct, comme VOUS êtes corrects avec lui. Le respect va dans les 2 sens et vous n'avez à subir son irrespect sous aucun prétexte, 3) pas d'explication supplémentaire : "je t'ai déjà dit pourquoi, je ne reviens pas là dessus, quelques soient tes arguments".

Ensuite, tu peux éventuellement proposer une rallonge de temps avant de se coucher ou une fois au lit pour lire les soirs où il n'y a pas d'obligation de se lever le lendemain (les miens peuvent se coucher 1/2h plus tard les mardi et vendredi soirs parce qu'il n'y a pas école le lendemain, mais ils sont dans leur chambre sans bruit, j'ai besoin de souffler un coup....).

Trop de choix, tue le choix et perd l'enfant car il a BESOIN de savoir qu'il n'est pas tout puissant et que les adultes sont là pour poser un cadre sécurisant.



°:(° °:(° °:(°
Avatar de l’utilisateur
stephanies
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 8506
Inscription: Lun Déc 19, 2005 1:00 am
Localisation: alpes maritimes

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede pomme92 » Mer Juil 17, 2013 4:41 pm

Helo a écrit:- où a-t-il eu ces 5 euros ? ce n'est pas un voleur peut être mais l'argent ne pousse pas sur les arbres... Alors s'il n'a pas volé ces 5 euros, d'où viennent-ils ? Tu préfères le laisser te mentir aussi et croire qu'il suffit de ne pas être vu pour ne pas être pris ? Tu SAIS qu'il les a volé ces 5 euros. La preuve, ils ont disparu de ton porte monnaie et réapparu dans le sien, quel miracle ! En tant que parent, tu as l'obligation de lui dire que tu n'es pas dupe et que tu sais qu'il a volé cet argent et que tu n'es pas d'accord avec cela. IL A VOLE, ça ne fait pas de lui un voleur perpétuel mais si tu couvres son vol sous prétexte qu'il ne veut rien te dire, tu le pousse à recommencer à cause de l'impunité que tu lui donnes.


Moi ça m'aurait dérangé aussi, et pour ne pas rentrer dans un "bras de fer" comme tu disais Sibibou, je pense que j'aurais dit que s'il n'était pas capable de justifier la provenance des 5 € alors il ne pouvait pas les dépenser, puisqu'on n'était pas certain que ce soit à lui.
Ce qui laissait un peu de temps pour que ça se tasse et qu'il avoue à un moment où il se sentait en confiance pour le faire (comme il l'a fait). Du coup à ce moment là c'est plus simple et plus compréhensible pour lui de dire "bon puisque ce n'était pas ton argent je le reprend", plutôt que de faire une retenue d'argent de poche sur 5 semaines qui est un laps de temps long pour un enfant de cet âge-là.
Je n'irai pas jusqu'à dire que ça le pousse à recommencer, parce que franchement on en sait rien et ça dépend sans doute beaucoup de l'enfant, mais "laisser passer" est-ce que ça aide l'enfant à se faire une idée du caractère "limité" de l'argent ? (c'est un aspect assez important pour moi).

Pour la question du choix, même si je rejoins en grande partie le discours d'Hélo sur le fond, ça n'est pas le cas sur la forme. D'abord chaque adulte / enfant est différent donc il n'y a pas de solutions toutes faites, et il y a aussi des discours qui sur le papier sont séduisants et dans la pratique ne fonctionnent pas. Typiquement j'ai beaucoup isolé mon ainée dans sa chambre parce que quand elle est confrontée à une limite ferme elle a tendance à s'en prendre à celui qui pose la limite (moi en l'occurrence), ça a été parfaitement inefficace. Elle était parfois isolée à répétition, et sur le long terme pas plus "respectueuse" dans ses paroles. Il y a un moment où ils ne sont pas capables d'inhiber ça et où on doit faire avec.
Ça ne veut pas dire que je ne réagit pas quand elle me dit "t'es méchante" parce que je lui interdis tel ou tel truc, mais comment on réagit, cela appartient à chacun (et puis on est parfois bien en galère pour trouver une réaction appropriée, qui fonctionne avec notre môme et qui ne nous demande pas une zénitude au-delà de nos capacités).

Je pense que la question du "choix" dans Faber et Maslich mériterait d'être plus nuancée ou mieux expliquée. Oui les enfants ont besoin qu'on leur laisse des choix, mais sur des domaines où ils sont en capacité de faire des choix, ou sur des questions où l'enjeu n'est pas important. Ce n'est pas forcément toujours explicite dans les bouquins F & M mais il s'agit souvent de choix encadré :
- soit sur un sujet qui n'a pas tant d'importance (ils citent choisir les vêtements par ex, quand c'est prendre le pull rouge ou le pull bleu). Ceci dit c'est le type de choix aussi où les enfants perçoivent vite qu'il n'y a pas d'enjeu... et que donc ce n'est pas très intéressant
- soit sur un sujet où il est "compétent" : je laisse mes enfants décider s'ils veulent mettre un manteau pour sortir ou pas, parce qu'ils savent mieux que moi s'ils ont assez chaud ou pas. Au pire si je trouve le choix peu adapté à la météo, je peux mettre le pull ou le manteau dans le sac pour l'école. D'expérience, mes filles vont chercher d'elles-mêmes un pull qd elles ont froid.
- soit entre différentes options qui sont également satisfaisantes pour le parent. Quelque fois on veut imposer notre idée, alors que l'enfant en a une qui est aussi satisfaisante du point de vue du parent, et plus acceptable pour lui. Par ex je refuse que ma fille fasse de la peinture sur la table basse parce que j'ai peur pour le tapis qui est en dessous, je lui demande d'aller sur la table de salle à manger. Elle ne veut pas parce qu'elle préfère peindre debout (c'est important pour elle, soit...) et elle me propose de rouler le tapis et de le remettre après. Dans ce cas, je la laisse choisir puisque les 2 options préservent mon tapis. Et je ne sais pas si c'est le fait d'avoir eu le choix ou pas, mais elle roule et remet le tapis avec bonne volonté, sans que j'ai besoin de lui rappeler.

Pour moi, donner le choix n'est absolument pas synonyme de toute puissance. Voire même c'est nécessaire parce qu'avec certains enfants, c'est usant d'être sans cesse dans le rapport de force. Et en plus, par rapport au 3ème point, je trouve que donner de la latitude à l'enfant l'oblige finalement à être plus à l'écoute de nos attentes ou nos besoins et à adapter son comportement en fonction, ce qui me parait important pour son avenir (le but de l'éducation, ce n'est pas seulement qu'ils obéissent aux règles, même si c'est nécessaire, mais c'est aussi qu'ils soient capables de vivre avec les autres).
Image
Image
pomme92
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 3927
Inscription: Mar Déc 11, 2007 1:15 pm

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede Sibibou » Mer Juil 17, 2013 11:00 pm

pomme92 a écrit:
Helo a écrit:- où a-t-il eu ces 5 euros ? ce n'est pas un voleur peut être mais l'argent ne pousse pas sur les arbres... Alors s'il n'a pas volé ces 5 euros, d'où viennent-ils ? Tu préfères le laisser te mentir aussi et croire qu'il suffit de ne pas être vu pour ne pas être pris ? Tu SAIS qu'il les a volé ces 5 euros. La preuve, ils ont disparu de ton porte monnaie et réapparu dans le sien, quel miracle ! En tant que parent, tu as l'obligation de lui dire que tu n'es pas dupe et que tu sais qu'il a volé cet argent et que tu n'es pas d'accord avec cela. IL A VOLE, ça ne fait pas de lui un voleur perpétuel mais si tu couvres son vol sous prétexte qu'il ne veut rien te dire, tu le pousse à recommencer à cause de l'impunité que tu lui donnes.


Moi ça m'aurait dérangé aussi, et pour ne pas rentrer dans un "bras de fer" comme tu disais Sibibou, je pense que j'aurais dit que s'il n'était pas capable de justifier la provenance des 5 € alors il ne pouvait pas les dépenser, puisqu'on n'était pas certain que ce soit à lui.
Ce qui laissait un peu de temps pour que ça se tasse et qu'il avoue à un moment où il se sentait en confiance pour le faire (comme il l'a fait). Du coup à ce moment là c'est plus simple et plus compréhensible pour lui de dire "bon puisque ce n'était pas ton argent je le reprend", plutôt que de faire une retenue d'argent de poche sur 5 semaines qui est un laps de temps long pour un enfant de cet âge-là.
Je n'irai pas jusqu'à dire que ça le pousse à recommencer, parce que franchement on en sait rien et ça dépend sans doute beaucoup de l'enfant, mais "laisser passer" est-ce que ça aide l'enfant à se faire une idée du caractère "limité" de l'argent ? (c'est un aspect assez important pour moi).

Pour la question du choix, même si je rejoins en grande partie le discours d'Hélo sur le fond, ça n'est pas le cas sur la forme. D'abord chaque adulte / enfant est différent donc il n'y a pas de solutions toutes faites, et il y a aussi des discours qui sur le papier sont séduisants et dans la pratique ne fonctionnent pas. Typiquement j'ai beaucoup isolé mon ainée dans sa chambre parce que quand elle est confrontée à une limite ferme elle a tendance à s'en prendre à celui qui pose la limite (moi en l'occurrence), ça a été parfaitement inefficace. Elle était parfois isolée à répétition, et sur le long terme pas plus "respectueuse" dans ses paroles. Il y a un moment où ils ne sont pas capables d'inhiber ça et où on doit faire avec.
Ça ne veut pas dire que je ne réagit pas quand elle me dit "t'es méchante" parce que je lui interdis tel ou tel truc, mais comment on réagit, cela appartient à chacun (et puis on est parfois bien en galère pour trouver une réaction appropriée, qui fonctionne avec notre môme et qui ne nous demande pas une zénitude au-delà de nos capacités).

Je pense que la question du "choix" dans Faber et Maslich mériterait d'être plus nuancée ou mieux expliquée. Oui les enfants ont besoin qu'on leur laisse des choix, mais sur des domaines où ils sont en capacité de faire des choix, ou sur des questions où l'enjeu n'est pas important. Ce n'est pas forcément toujours explicite dans les bouquins F & M mais il s'agit souvent de choix encadré :
- soit sur un sujet qui n'a pas tant d'importance (ils citent choisir les vêtements par ex, quand c'est prendre le pull rouge ou le pull bleu). Ceci dit c'est le type de choix aussi où les enfants perçoivent vite qu'il n'y a pas d'enjeu... et que donc ce n'est pas très intéressant
- soit sur un sujet où il est "compétent" : je laisse mes enfants décider s'ils veulent mettre un manteau pour sortir ou pas, parce qu'ils savent mieux que moi s'ils ont assez chaud ou pas. Au pire si je trouve le choix peu adapté à la météo, je peux mettre le pull ou le manteau dans le sac pour l'école. D'expérience, mes filles vont chercher d'elles-mêmes un pull qd elles ont froid.
- soit entre différentes options qui sont également satisfaisantes pour le parent. Quelque fois on veut imposer notre idée, alors que l'enfant en a une qui est aussi satisfaisante du point de vue du parent, et plus acceptable pour lui. Par ex je refuse que ma fille fasse de la peinture sur la table basse parce que j'ai peur pour le tapis qui est en dessous, je lui demande d'aller sur la table de salle à manger. Elle ne veut pas parce qu'elle préfère peindre debout (c'est important pour elle, soit...) et elle me propose de rouler le tapis et de le remettre après. Dans ce cas, je la laisse choisir puisque les 2 options préservent mon tapis. Et je ne sais pas si c'est le fait d'avoir eu le choix ou pas, mais elle roule et remet le tapis avec bonne volonté, sans que j'ai besoin de lui rappeler.

Pour moi, donner le choix n'est absolument pas synonyme de toute puissance. Voire même c'est nécessaire parce qu'avec certains enfants, c'est usant d'être sans cesse dans le rapport de force. Et en plus, par rapport au 3ème point, je trouve que donner de la latitude à l'enfant l'oblige finalement à être plus à l'écoute de nos attentes ou nos besoins et à adapter son comportement en fonction, ce qui me parait important pour son avenir (le but de l'éducation, ce n'est pas seulement qu'ils obéissent aux règles, même si c'est nécessaire, mais c'est aussi qu'ils soient capables de vivre avec les autres).


J'aime beaucoup ta réponse. Merci en tout cas.
Bin pour les 5€ c'est passé mais à la prochaine occasion je le coince pour en parler profondément et réexposer la règle.
Voler cela lui arrive souvent car il a beaucoup de convoitise, des jeux chez des copains et je ne laisse pas passer car il dit à chaque fois "jlé trouvé" ou bien "jlé échangé" mon oeil ):_° donc je lui dit qu'on ne vole pas ses amis ni personne mais surtout ses amis car ça ne se fait pas ce n'est pas du respect, alors souvent il tourne la phrase en disant qu'il l'a échangé et ça aussi c'est niet car il arrive toujours à ses fins sachant qu'il insiste beaucoup du coup le gamin se sent souvent obligé d'échanger avec mon fils.
Donc je lui dit qu'il va falloir rendre le truc...Bien souvent c'est une broutille et j'oublie souvent à l'occasion, et d'ailleurs ça termine souvent le lendemain dans un coin oublié.
Je n'oublie pas d'en parler personnellement au parents car de toute façon ils se rendent vite compte que mon fils essaye toujours d'obtenir un jouet.

Je suis aussi dac' avec le bouquin de F & M il faudrait que ce soit plus explicite mais dans l'ensemble ça me correspond car je connait pas mal comment gérer son comportement et quoi comment accepter ou refuser certaine chose, mais j'avoue que parfois j'aimerais une réponse toute faite car j'ai qu'une envie HURLER QU'IL M'EEEENEEEEERVE.
Ce soit par exemple il m'a demander pour voir un dessin animé. Je lui dit ok après la douche.
Je prépare à manger et le voilà descendu dans la cour pour jouer avec les copains.
Je ne dis rien. Au bout de 40 minutes je demande à son papa de lui dire de remonter.
Il ne remonte pas ça dure encore 30 minutes (papa était sortit et moi j'endormais le petit).
Finalement il sonne et monte.
Avant que je ne demande des explications il me dit tout. Tu sais maman pourquoi chui pas remonté tout à l"heure? (moi : "non?")
Bin jme suis fait mal chui tombé de vélo !
(moaui la super excuse !!)
moi : "ha bon je pensais plutît que tu serai remonté plus vite, tu as du avoir mal"
lui : "ouai... ; jpeux rgarder mon dessin animé????"
moi "non maintenant que tu es descendu il est trop tard c'était tout à l'heure maintenant on va manger"
lui "AAAAAAAAAHHH NAN TU DIS TOUJOURS NANNNNNNNNNNNNNNN TU MENEEEEEERVE !!!!!!!!!!!!!"
moi " je vois tu es très énervé oui"
lui" BAAAAH OUIIII ALLEZ STEUPLAI JVEUX REGARDERRRRRR UN DESSIN ANIMIEEEEEEEEEE!!!"
moi "tu connais la réponse je viens de te la donner"

il part dans le salon car je lui demande sortir de la chambre son petit frère étant en train tout juste de s'endormir malgré ces agitations.
Il y va et pendant je pense 30 min que ça a duré il a broyé du noir dit que j'étais pas sympa, à dit qu'il irait pas au centre de loisirs demain, que je dis tjs non etc.....
en temps normal je serais arrivée dans le salon et lui donner l'option de se calmer tout de suite ou bien de sortir et de revenir calme ou on pourrait manger ensemble.
Mais vu que j'endormais le petit, j'ai fais mine de dormir et je me suis finalement assoupie pour de vrai en me réveillant l'entendant toujours grommeler.

J'arrive au salon en disant "t'as manger ?" lui "non !!!!!!" moi "tu n'as pas faim???" lui "SIIIIIIIIIII, mais tu m'énèèèrve " etc...il est repartit dans son délire.
J'ai juste rajouter que j'avais donner mes conditions et là il me dit "mais pourquoi tu m'a pas dit que si je descendait j'avais pas droit aux dessins animés???"
Au lieu de me défendre j'ai ajouter " je pense qu'on c'est mal compris, la prochaine fois je penserais à te le dire, mais pour moi c'était clair, la douche et le film point barre"

Il c'est finalement calmé (OUF!) mais n'a pas oublier de rajouter "puisque j'ai droit à 1h de dessins par jours demain alors j'aurais droit à 2h" :)>> perd pas l'nord lui !
il y a quelque temps je me serais peut être prise la tête, dit qu'il avait tord de penser comme ça et on se serait disputer, lui aurait terminé dans sa chambre frustré en pleurant et peut être s'endormant et se réveillant faché le lendemain ! V:/§

Mais c'est incroyable ! Juste le fait que je ne défende pas mes idées, que j'explique la règle ou que je lui laisse l'option quand je pense qu'il a le droit de choisir permet des crises qui durent moins longtemps, de plus il redevient lui même un enfant (et pas un petit adulte qui fait miroir sur moi maman fachée et pas dispo à parler mais à dire qu'elle a raison) il me dit même ce qu'il ressent au lieu de se refermer dans une bulle de colère.

Ya eu le coup aussi cet aprem dans le jardin. Il voulait rentrer à l'appartement et j'ai dit non ton petit frère dort et on reste ici cet après midi.
Il a gromeler essayer de me faire changer d'avis. J'ai finit par trancher, "c'est non, si tu n'es pas content éloigne toi de moi car je n'ai pas envie de m'énerver pour ça".
Il est partit et revenu 1h après tout souriant dans son monde d'enfant pour le reste de la journée. Quel bonheur ! :-0
Ici je papote, je coud je tricote..

.http://naneblogo.blogspot.fr/
Sibibou
Bulle de Lavande
Bulle de Lavande
 
Messages: 304
Inscription: Jeu Juin 14, 2007 9:10 pm

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bulle d'écoles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Voici une petite playlist bullesque. Vous pouvez y ajouter vos morceaux: lien vers la play list