Parents épanouis, enfants épanouis

discussions concernant toutes les écoles: classique, alternatives et à la maison...

Modérateurs: HugoEnzoLucile, Helo

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede pomme92 » Jeu Juil 18, 2013 11:58 am

C'est ce genre de situation qui est compliqué ici parce qu'à 5 ans, Louise ne se projette pas tellement dans les conséquences de ses choix (si je sors, je n'aurais plus de temps pour le dessin animé, etc.).
Et puis ici, c'est très difficile pour elle de renoncer à une option. Tu as beau prendre le temps pour expliquer que si tu as A tu n'as pas B, au moment où elle se rend compte qu'elle manque le B, elle crise. C'était par exemple très difficile de lui faire accepter des sorties séparées de sa soeur, genre tu vas à l'escalade avec papa pendant que Violette va à un pique-nique avec maman. Elle ne voit que ce qu'elle manque...
Du coup pour l'instant on limite ces choix-là, sinon c'est la crise permanente.

Par contre un truc qui l'aide à se repérer par rapport aux activités, ce sont des repères temporels très stables. Ici le bain, les repas sont à heures fixes (enfin on n'est pas à 5 minutes près non plus), et elle est en train d'apprendre à lire l'heure, donc je lui montre sur une horloge : il est bientôt 18h30, c'est l'heure du bain, tu ne peux pas faire ci ou ça. Ca elle ne conteste pas trop parce que c'est établi depuis longtemps.
Il faudrait que je lui fasse un emploi du temps visuel, je suis sure que ça aiderait, mais j'ai un peu la flemme...
Dernière édition par pomme92 le Jeu Juil 18, 2013 12:54 pm, édité 1 fois.
Image
Image
pomme92
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 3927
Inscription: Mar Déc 11, 2007 1:15 pm

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede stephanies » Jeu Juil 18, 2013 12:46 pm

pomme92 a écrit:- soit entre différentes options qui sont également satisfaisantes pour le parent. Quelque fois on veut imposer notre idée, alors que l'enfant en a une qui est aussi satisfaisante du point de vue du parent, et plus acceptable pour lui. Par ex je refuse que ma fille fasse de la peinture sur la table basse parce que j'ai peur pour le tapis qui est en dessous, je lui demande d'aller sur la table de salle à manger. Elle ne veut pas parce qu'elle préfère peindre debout (c'est important pour elle, soit...) et elle me propose de rouler le tapis et de le remettre après. Dans ce cas, je la laisse choisir puisque les 2 options préservent mon tapis. Et je ne sais pas si c'est le fait d'avoir eu le choix ou pas, mais elle roule et remet le tapis avec bonne volonté, sans que j'ai besoin de lui rappeler.



C'est ce que Jane Nelsen propose de faire dans le livre sur la discipline positive: faire participer l'enfant à l'élaboration de la solution. Et c'est vrai que ça fonctionne très bien, car l'enfant se sent impliqué. Nous on a utilisé ça pour limiter l'utilisation de la DS, on a cherché une solution ensemble et on a retenu la solution proposée par les enfants, et depuis ils l'appliquent sans broncher, je n'ai jamais eu à rappeler la règle, alors que je sais très bien que si je l'avais imposée, ils pleurnicheraient après leur DS à chaque moment libre.
Avatar de l’utilisateur
stephanies
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 8506
Inscription: Lun Déc 19, 2005 1:00 am
Localisation: alpes maritimes

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede stephanies » Jeu Juil 18, 2013 12:49 pm

pomme92 a écrit:C'était par exemple très difficile de lui faire accepter des sorties séparées de sa soeur, genre tu vas à l'escalade avec papa pendant que Violette va à un pique-nique avec maman. Elle ne voit que ce qu'elle manque...



C'est le cas chez nous aussi, et pourtant ils sont plus grands... Chacun a très peur de ne pas avoir exactement la même chose que l'autre, d'avoir "moins", j'aimerais bien qu'ils apprennent à apprécier ce qu'ils ont plutôt que de pleurer après ce qu'ils n'ont pas £$*µ
Avatar de l’utilisateur
stephanies
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 8506
Inscription: Lun Déc 19, 2005 1:00 am
Localisation: alpes maritimes

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede luna rossa » Jeu Juil 18, 2013 12:57 pm

En fait, à vous lire, je me rends compte que j'ai du mal avec l'argent de poche "gratuit". Genre, je donne par principe X€ tous les mois.

Leur donner de l'argent "pour rien" et leur laisser le choix de le dépenser, ok..... mais en quoi ca leur donne la valeur de l'argent de voir que ca part vite ou pas ?

La valeur même de l'argent est surtout, à mon sens, qu'il ne pousse pas dans les arbres et que pour en avoir, il faut le gagner et la plus sûre façon de le gagner, c'est encore de bosser.
L'autre jour, le fait d'avoir donné 8 € à mon fils pour le paillage exceptionnel des fraisiers lui a fait réaliser les efforts (c'est du boulot de pailler) et renoncements (bosser au lieu de jouer) qu'il a fallut faire pour gagner cette somme.

Acheter telle chose= telle somme de boulot.
Je préfère leur faire plaiz d'un côté en payant une bricole mais qu'ils gagnent leur argent de poche.
"La vie est créatrice, vivre c'est créer et nous ne pouvons vivre sans créer ..." G. OHSAWA
Avatar de l’utilisateur
luna rossa
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4830
Inscription: Jeu Déc 16, 2010 2:45 pm
Localisation: à la croisée des chemins, j'ai choisi celui des fleurs sauvages

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede stephanies » Jeu Juil 18, 2013 1:04 pm

Nous on a expliqué qu'on leur donnerait de l'argent de poche jusqu'à qu'ils soient assez grands pour avoir un boulot d'été. Comme ça en attendant ils apprennent la valeur des choses dans le sens économiser pour s'acheter ce qu'ils ont envie, et dès qu'ils seront en âge de le faire, ils apprendront la valeur "physique" de l'argent :-0 Et puis on leur dit assez que c'est dur à gagner :-0
Avatar de l’utilisateur
stephanies
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 8506
Inscription: Lun Déc 19, 2005 1:00 am
Localisation: alpes maritimes

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede pomme92 » Jeu Juil 18, 2013 1:20 pm

Pour moi l'argent de poche donné à un "petit" (avant l'adolescence quoi...) n'enseigne pas spécialement la valeur de l'argent, et à titre perso je ne veux pas qu'elles en aient.

Je vois plutôt ça comme une marge de liberté, dans la mesure où on ne leur achète jamais de bricoles pendant les courses (ni jamais d'ailleurs), ni de bonbons / sucreries lors des sorties. Ceci dit, pour l'instant elles ont quand même parfois des bonbons (aux anniversaires, fêtes à l'école, au supermarché il y a une vendeuse qui leur en donne, à l'AMAP aussi...) et ma BM leur achète des merdes à chaque fois qu'on la voit. Donc de mon point de vue elles ne sont pas "frustrées" de ce genre de choses et l'argent de poche ne se justifie pas, donc on ne leur en donne pas.

Pour les jouets qui leur font envie (mais elles ne réclament pas tellement en fait), on en discute avec elles, soit c'est un gros investissement / qq chose de pas indispensable et c'est mis sur la liste d'anniversaire / Noël, soit qq fois si c'est un jouet qui va servir aux deux, et qui se justifie par rapport à leurs activités du moment, je l'achète.
Là par exemple on va probablement acheter pour chez mes parents des pistolets à eau et quelques jouets gonflables, parce que mes parents n'ont rien comme jeux dans leur piscine, et qu'on y passe 3 semaines. Pour moi c'est plus un investissement qu'un cadeau, et ça sera pour tous les enfants de la famille, même si il y a qq temps Louise a réclamé des pistolets à eau. Par contre je suis très vigilante sur le fait de ne pas être dans la satisfaction d'un désir immédiat, donc si elle réclame un truc comme le pistolet à eau parce qu'elle en a vu quelque part (au parc par ex), je ne l'achète pas tout de suite, on prend le temps d'y réfléchir, de regarder combien ça coûte, où est-ce que ce sera moins cher, etc.
J'aime pas bien l'idée qu'elles s'habituent à "tu le vois, tu le veux, j'achète", j'ai peur qu'elles intègrent que l'argent est illimité justement. Et puis ce n'est pas notre "philosophie de vie" par rapport à la consommation, c'est tout.

Pour un "grand", je suis plus de ton avis de donner en rémunération d'un travail fourni, ou alors (pour un vraiment grand, qui a les capacités de gérer un budget), de confier une partie du budget, comme leurs loisirs ou leur habillement : dans ce cas l'argent est "donné" mais en contrepartie, les parents ne financent plus ces postes-là, l'ado se débrouille avec ce qu'il a. Plus un "transfert" de budget quoi.
Image
Image
pomme92
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 3927
Inscription: Mar Déc 11, 2007 1:15 pm

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede Sibibou » Jeu Juil 18, 2013 8:11 pm

pomme92 a écrit:Pour moi l'argent de poche donné à un "petit" (avant l'adolescence quoi...) n'enseigne pas spécialement la valeur de l'argent, et à titre perso je ne veux pas qu'elles en aient.

Je vois plutôt ça comme une marge de liberté, dans la mesure où on ne leur achète jamais de bricoles pendant les courses (ni jamais d'ailleurs), ni de bonbons / sucreries lors des sorties. Ceci dit, pour l'instant elles ont quand même parfois des bonbons (aux anniversaires, fêtes à l'école, au supermarché il y a une vendeuse qui leur en donne, à l'AMAP aussi...) et ma BM leur achète des merdes à chaque fois qu'on la voit. Donc de mon point de vue elles ne sont pas "frustrées" de ce genre de choses et l'argent de poche ne se justifie pas, donc on ne leur en donne pas.

Pour les jouets qui leur font envie (mais elles ne réclament pas tellement en fait), on en discute avec elles, soit c'est un gros investissement / qq chose de pas indispensable et c'est mis sur la liste d'anniversaire / Noël, soit qq fois si c'est un jouet qui va servir aux deux, et qui se justifie par rapport à leurs activités du moment, je l'achète.
Là par exemple on va probablement acheter pour chez mes parents des pistolets à eau et quelques jouets gonflables, parce que mes parents n'ont rien comme jeux dans leur piscine, et qu'on y passe 3 semaines. Pour moi c'est plus un investissement qu'un cadeau, et ça sera pour tous les enfants de la famille, même si il y a qq temps Louise a réclamé des pistolets à eau. Par contre je suis très vigilante sur le fait de ne pas être dans la satisfaction d'un désir immédiat, donc si elle réclame un truc comme le pistolet à eau parce qu'elle en a vu quelque part (au parc par ex), je ne l'achète pas tout de suite, on prend le temps d'y réfléchir, de regarder combien ça coûte, où est-ce que ce sera moins cher, etc.
J'aime pas bien l'idée qu'elles s'habituent à "tu le vois, tu le veux, j'achète", j'ai peur qu'elles intègrent que l'argent est illimité justement. Et puis ce n'est pas notre "philosophie de vie" par rapport à la consommation, c'est tout.

Pour un "grand", je suis plus de ton avis de donner en rémunération d'un travail fourni, ou alors (pour un vraiment grand, qui a les capacités de gérer un budget), de confier une partie du budget, comme leurs loisirs ou leur habillement : dans ce cas l'argent est "donné" mais en contrepartie, les parents ne financent plus ces postes-là, l'ado se débrouille avec ce qu'il a. Plus un "transfert" de budget quoi.


Moi ce qui me dérange c'est qu'en sens inverse tout ce qu'il fait l'enfant va penser qu'il doit "gagner" quelque chose. Alors si c'est définit sur un truc et qu'il y gagne juste pour ce truc là ok mais avec mon fils par exemple on tomberait dans un cercle vicieux. Alors que la règle ici c'est que chacun participe pour tout le monde et non pour obtenir quelque chose. Vider le lave vaisselle, ranger ses affaires, vider le composte fait partie des gestes quotidien que l'on ne compte pas mais que l'on fait en tant qu'acte communautaire familial. Sinon maman se fairait à manger que pour elle et ne s'occuperait plus de personne !
Et puis bon "gérer" l'argent je trouve que c'est un bien grand mot, il faut vraiment travailler et gagner sa vie pour comprendre comment l'argent part, le fait d'avoir de l'argent de poche régulièrement un enfant se rend compte comme ça part vite et qu'avec telle somme il peu acheter soit pleins de petits trucs soit un gros truc.
Mais là notion de gérer reste je pense du domaine des adultes, adolescent (et encore! y'en a qui savent pas, ma maman par exemple ne sait toujours pas V:/§ !) chacun gère de façon différente...
Bien sur en contre partie il y a des enfants qui sont comme les hamters (jétais comme ça à 7 ans) mais à 14 ans je dépensais tout j'empruntais même à ma soeur et je ne rendais jamais rien pour acheter mes envies. Ca me rendait malade à chaque fois que je désirait quelque chose je ne supportais pas attendre alors qu'à 5 ans à noel je ne déballais que quelque cadeaux et j'en gardait une partie de côté ce qui faisait ragggerrrr ma soeur et mon frère. (pendant plusieurs mois !)

Bien sur à côté faut pas acheter les broutilles mais seulement ce qui reste utile, parce que c'est le moment.
Par exemple une piscine gonflable, je vais en acheter une ; de plus cela va servir à d'autres enfants.
Mon fils m'a dit "JE LA VEUX TOUT DE SUITE!"
oulaaa ! quand il me dit ça c'est clair il l'aura que la semaine prochaine juste pour laisser reposer l'achat compulsif, on en parle au repos et on pèse les pour et les contre, l'utilité, la qualité....
Ici je papote, je coud je tricote..

.http://naneblogo.blogspot.fr/
Sibibou
Bulle de Lavande
Bulle de Lavande
 
Messages: 304
Inscription: Jeu Juin 14, 2007 9:10 pm

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede amalba » Ven Juil 19, 2013 10:10 am

Je suis assez d'accord avec Sibidou et l'idée de participer gratuitement à la vie de la communauté. Ce qui n'empèche pas, dans mon idée parceque pas encore mis en pratique, d'obtenir éventuellement un petit plus si on a fait un truc "exeptionnel".

Ensuite, il me semble qu'avoir de l'argent de poche, même si il n'a pas été gagné ca apprend la gestion. ma fille de 10 ans a 15 euro par mois, 5 en main propre, 10 que je "garde". avec cet argent elle achète ce qu'elle veut mais aussi les cadeaux d'anniv de ses copines... et donc elle réfléchie au prix de ce qu'elle achète. Là étant donné qu'elle a perdu son protège dos pour l'équitation par inattention, c'est aussi elle qui va devoir se payer le nouveau... Forcement elle fait un point sur ce qu'elle a, ce que ca coute etc... et elle apprend qu'on ne peut pas tout acheter, que parfois il faut économiser pour avoir assez...
amalba
Bulle de Diamant
Bulle de Diamant
 
Messages: 8564
Inscription: Ven Juil 31, 2009 11:32 am
Localisation: au sud du sud

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede pomme92 » Ven Juil 19, 2013 10:37 am

amalba a écrit:Je suis assez d'accord avec Sibidou et l'idée de participer gratuitement à la vie de la communauté. Ce qui n'empèche pas, dans mon idée parceque pas encore mis en pratique, d'obtenir éventuellement un petit plus si on a fait un truc "exeptionnel".


Moi aussi, quand je parlais de rémunérer un travail ce n'est pas la participation normale aux tâches ménagères de la maison, plus des services exceptionnels... Je ne pense pas que tout doive être rémunéré, en revanche je m'interroge sur le sens de l'argent "donné"... Soit c'est parce qu'on pense que l'enfant a droit à un petit budget loisirs, pour son plaisir personnel, ce que je conçois tout à fait, mais est-ce représentatif de la "vraie vie" ? Soit c'est dans une optique d'apprentissage, et ça aide à apprendre à dépenser, mais ce n'est qu'une partie de ce qu'il y a à apprendre à propos de l'argent...

amalba a écrit:Ensuite, il me semble qu'avoir de l'argent de poche, même si il n'a pas été gagné ca apprend la gestion. ma fille de 10 ans a 15 euro par mois, 5 en main propre, 10 que je "garde". avec cet argent elle achète ce qu'elle veut mais aussi les cadeaux d'anniv de ses copines... et donc elle réfléchie au prix de ce qu'elle achète. Là étant donné qu'elle a perdu son protège dos pour l'équitation par inattention, c'est aussi elle qui va devoir se payer le nouveau... Forcement elle fait un point sur ce qu'elle a, ce que ca coute etc... et elle apprend qu'on ne peut pas tout acheter, que parfois il faut économiser pour avoir assez...


Oui c'est un début de gestion... que tu assures en partie en lui "gardant" les deux tiers de son argent... et elle a 10 ans, pas 7 ans. Donc elle commence à avoir les capacités à comprendre ce qu'est économiser.
Je ne dis pas qu'on n'y viendra pas chez nous, mais perso pour que ça ait du sens, il faut que l'enfant ait une bonne capacité de projection, qu'il soit à l'aise avec le calcul, et qu'il ait un peu de recul par rapport à la consommation, la pub, la différence entre besoin et envie... ce qu'un petit enfant (6-7 ans) par ex. n'a pas vraiment. A cet âge-là, au mieux il comprend que tu dépenses, et puis au bout d'un moment c'est fini, il n'y a plus rien. Et selon sa maturité, ça risque surtout d'engendrer de la frustration quand il n'y a plus rien, mais je ne sais pas si ça prend vraiment sens pour eux à cet âge.
Image
Image
pomme92
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 3927
Inscription: Mar Déc 11, 2007 1:15 pm

Re: Parents épanouis, enfants épanouis

Messagede amalba » Ven Juil 19, 2013 2:55 pm

Plus jeune, je dis à mes enfants quand on achète un cadeau à un copain que ce n'est pas plus de 10 euro, c'est facil sur l'étiquette de prix il faut aps plus d'un chiffre avant la virgule, visuellement, ils peuvent comprendre et même si ils ne savent pas forcément ce qui fait qu'on est limité et comment l'argent arrive, ils intégrent qu'on ne peut pas tout avoir.

je leur explique aussi quand il réclame un truc "hors budget" que pour qu'on puisse l'acheter, il faudrait qu'on est plus d'argent et que pour cela il faudrait que je travaille plus et donc qu'ls aillent au centre aéré le mercredi... ben ils intégrent mon choix comme étant celui qui leur convient et que pour "avoir plus" il faut "travailler plus".... donc lien entre travail et argent.

Enfin, mes 3 ont une instit de moyen-grand qui gèe la coopérative scolaire en coopérative de classe, quand ils font une sortie, elle les fait réfléchir à ce qu'il faut pour la sortie "le bus, l'entrée, le picnique.." comment ca s'organise et combien ca coute, est-ce que la classe dispose d'assez d'argent ou pas etc... ils sont petits mais déjà ils percoivent l'organisation générale et le rôle de l'argent dans tout ca...

Je pense que c'est un tout l'apprentissage de "la valeur argent", ce n'est pas jsute "poura voir de l'argent il faut travailler" mais aussi apprendre à faire des choix etc... et dans cet aprentissage global, le fait de recevoir de l'argent "comme ca" n'empèche rien et n'empèche pas non plus de réfléchir à la facon dont on a de l'argent et à l'itnerêt qu'il peut y avoir à en avoir plus (ou pas)...
amalba
Bulle de Diamant
Bulle de Diamant
 
Messages: 8564
Inscription: Ven Juil 31, 2009 11:32 am
Localisation: au sud du sud

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bulle d'écoles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Voici une petite playlist bullesque. Vous pouvez y ajouter vos morceaux: lien vers la play list