Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

discussions concernant toutes les écoles: classique, alternatives et à la maison...

Modérateurs: HugoEnzoLucile, Helo

Re: Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

Messagede chawacee » Ven Oct 17, 2014 2:59 pm

Pas trop mal cette réunion.

La directrice est très "ancienne école catholique", (O. a sorti qu'il lui trouvait un discours de prêtre :-0 ).

Les moins : j'aurais "brusqué" les maîtresses, bouleveré, je vais m'en excuser, des fois que, sans trop chercher à me justifier (je suis sûre de ne pas avoir abusé dans mes propos. Mais passons....)

Les plus : elle a noté tout ce qui nous emmerde bien depuis le début de l'année, souligné que l'instit' de Noam a de base de grosses difficultés de communication avec les parents, pas nous spécifiquement, donc ça me permet de ne pas le prendre "pour nous" quand elle refuse de nous voir. On va caler des réunions avec elle (sans directrice), et je vais donc changer mon fusil d'épaule sans être dans des hypothèses, en n'hésitant plus à aller la chercher. Elle EST en détresse mais est incapable de faire le pas vers nous, alors je vais aller la chercher. Okay.
La violence : va être reprise avec la surveillance de cours, elle a promis une enquête pour savoir à quel moments se passent ces évènements et avec qui (histoire qu'on règle ça).
Elle a demandé qu'on voit pour faire une intervention à l'école avec l'Asso' (elle n'en a pas encore parlé à l'instit') au sujet de l'enfant autiste, savoir ce qu'est l'Autisme, à quoi s'en tenir, comment le gérer, leurs points forts, et leurs points faibles, un beau pas en fait... ça me semble très judicieux, je vais demander ça directement aux présidents rapidement.. Voir s'ils peuvent faire quelque chose pour nous.

Bref... j'attends de maturer tout ça pendant les vacances et je vois après.. (notamment les excuses pour éviter que ça reste en travers, perso', si on m'offre sourire et communication, je pense être quelqu'un de plutôt gentil, par exemple, moi, j'ai trouvé hyper violent que l'instit' n°2, la "bouleversée" me fasse un discours comme quoi le CP était limite pas accessible pour Noam. Non. Faux. On va y arriver si on bosse ensemble. POINT BARRE.)
meuh meuh meuh font les vaches, les vaches font meuh meuh ! tintiiiin !
Avatar de l’utilisateur
chawacee
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 11050
Inscription: Sam Mai 03, 2008 1:35 pm
Localisation: au milieu des vaches

Re: Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

Messagede Onyme » Ven Oct 17, 2014 3:13 pm

Ça paraît plutôt cool ça °:(°

L'intervention, c'est auprès des enfants ou auprès des enseignants?
Vu de ma fenêtre, les deux peuvent être utile, mais le discours n'est pas du tout axé sur les mêmes points.

En tout cas, félicitations Chawa (et O.), vous avez bien fait de vous battre pour faire entendre votre voix!

:|8 :|8
Onyme
Onyme
Bulle d'Opale
Bulle d'Opale
 
Messages: 2243
Inscription: Ven Sep 03, 2010 11:48 am

Re: Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

Messagede amalba » Ven Oct 17, 2014 4:26 pm

J'arrive après la bataille mais je trouve que c'est positif aussi, la directrice ne vous a pas chargé (normal qu'elle rapporte aussi le point de vue des instit qui ne vont pas raconter que t'as été sympa...) elle essaie même d'arranger la situation pour le bien être de Noam et parvenir à une scolarité de qualité ou ton fils serait reconnu pour ce qu'il est et non pas l'idée qu'on peut s'en faire.

:|8 :|8 :|8
amalba
Bulle de Diamant
Bulle de Diamant
 
Messages: 8564
Inscription: Ven Juil 31, 2009 11:32 am
Localisation: au sud du sud

Re: Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

Messagede chawacee » Ven Oct 17, 2014 5:20 pm

Ouais mais j'ai un nouveau MOINS.

Un GROS putain de MOINS.

elle nous a donné un texte à lire.

Une instit' qui parle de l'intégration des enfants handicapés.

La première page est mimi.

Dans la seconde, elle affirme clairement qu'ils seraient mieux en institution spécialisés, en classes aménagées exprès, qui disparaissent parce qu'on veut à tout prix "intégrer ces pauvres enfants" à des classes normales.
Une instit qui demande si c'est si important d'apprendre maths et français à nos boulets (pardon, ça dérape..)


J'en perds mes mots tiens justement.



J'ai les boules...
meuh meuh meuh font les vaches, les vaches font meuh meuh ! tintiiiin !
Avatar de l’utilisateur
chawacee
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 11050
Inscription: Sam Mai 03, 2008 1:35 pm
Localisation: au milieu des vaches

Re: Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

Messagede Nil » Ven Oct 17, 2014 5:31 pm

8-|
Nil et son équipe de volley maison.
Avatar de l’utilisateur
Nil
Bulle de Diamant
Bulle de Diamant
 
Messages: 8576
Inscription: Lun Avr 16, 2007 1:08 pm
Localisation: Pas de Calais

Re: Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

Messagede valoulou62 » Sam Oct 18, 2014 4:08 pm

Je suis actuellement un DU autisme et troubles associes à Lyon
Hier nous avons eu l'intervention d'une sociologue qui nous a dit la même chose concernant les institutions spécialisées qui disparaissent.

Selon les études, l'état s'est désinvesti des établissements du fait que les parents ne veulent plus institutionnaliser les enfants. Cela laisse la part belle au prive qui fait payer cher ces places, car si si il en faut °:[°

La réforme de 2005 a imposé des lois sans en donner les moyens. Les AVS ne sont pas formés

Nous avons eu des parents (sésame autisme et urafra) dont les enfants autistes ont fait les 2 école/institution
Il n'y a pas de MEILLEUR moyen, il y a LE moyen qui convient le MIEUX à tel enfant qui ne sera pas celui de tel autre.

Je ne sais pas si je suis claire.

Attention loin de moi l'idée qu'il ne faut pas intégrer

J'ai vu hier les chiffres de dépendance à l'âge adulte (autonomie, travail, se loger et se débrouiller seul) ben c'est pas folichon. /:|

Alors oui il faut se battre mais du coup moi Perso, je ne sais plus pour quoi il faut le faire ( pour quel système je veux dire)

:|8
Avatar de l’utilisateur
valoulou62
Bulle de Jade
Bulle de Jade
 
Messages: 644
Inscription: Sam Déc 17, 2005 1:00 am
Localisation: A la montagne

Re: Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

Messagede chawacee » Sam Oct 18, 2014 6:53 pm

Les institutions me semblent nécessaire pour certains cas. Je suis objective en disant ça.

Mais concernant Noam, ça ne peut être "acceptable". Il a déjà les bases de lecture, son graphisme est pourri, mais il connaît toutes ses lettres, ses capacités intellectuelles sont d'ailleurs excellentes, et il communique, il est (très) verbal...

O. me dit qu'il serait bon de lui refaire faire un bilan via une pro', à montrer à l'école pour démontrer qu'il est tout à fait à sa place à l'école, rebooster les troupes dans un sens.
Si on devait pas déménager dans l'année, j'aurais recontacté le CRA pour demander à ce qu'on refasse un bilan, test de QI adapté à l'appui, pour appuyer mes dires...

Pour les "trucs" dérangeants, j'ai voulu penser qu'à 6 ans, on pouvait encore grandir quand même, mais si ça dérange de trop, j'avais gardé sous le coude la bille : bon pédopsy' ou autre (je dois réfléchir) pour le faire bosser sur les comportements sociaux, et ses TOC surtout, ses intérêts restreints et leur gestion au quotidien (moi ça m'échappe...)
meuh meuh meuh font les vaches, les vaches font meuh meuh ! tintiiiin !
Avatar de l’utilisateur
chawacee
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 11050
Inscription: Sam Mai 03, 2008 1:35 pm
Localisation: au milieu des vaches

Re: Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

Messagede mardi » Dim Oct 19, 2014 10:25 pm

Je ne suis pas sûre d'être dans le sujet, mais puisqu'on parle d'intégration...
Pour la 2ème année consécutive, j'ai dans une de mes classes un jeune autiste. Il est avec une avs (en fait 2, mais pas en même temps donc elles comptent pour une) en permanence (pas le lieu, enfin si aussi, mais c'est pas le sujet, bref).
Il est actuellement en 4ème et n'a clairement pas le niveau attendu en 4ème (surtout en français, il lit très difficilement et a des rapports compliqués avec la notion de temps).
La grande difficulté pour nous (ses enseignants) c'est d'adapter les cours pour cibler ce qu'il sait faire et essayer de le faire évoluer. Il a fait beaucoup de progrès depuis son entrée en 6ème et continue d'en faire.
Mais lorsque nous sommes confrontés à lui pour la première fois, c'est très compliqué à gérer pour nous (notamment pour les profs de français).
On ne sait pas de quoi il est capable, on ne sait pas trop comment adapter, on ne sait pas ce qui "fonctionne" avec lui.
Alors on se renseigne auprès de son AVS.
Une de ses AVS le suit depuis l'école primaire et elle est top. Elle le connait très bien, elle est capable de nous cibler ses difficultés et de nous orienter pour les aménagements. Sans elle, j'aurais été à la ramasse.
Jusqu'à il y a 2 ans, elle le suivait en temps plein, mais depuis 2 ans, elle est passée à mi-temps sur lui et l'autre moitié de son mi-temps sur un autre gamin, dans un autre établissement.
Mais elle a réussi à former l'autre AVS en charge du gamin qui avait pris son autre mi-temps.. Et cela a très bien fonctionné toute l'année.
Du coup, l'AVS a été changée (ça devait marcher trop bien), elle est restée dans le collège, dans la même classe, mais elle s'est occupée d'un autre gamin. Heureusement, le jeune autiste s'est plutôt bien adapté (on avait tous pensé qu'il serait perturbé).
L'ancienne AVS a de nouveau formé la nouvelle AVS "complémentaire". Et ça a de nouveau très bien marché.
Et l'AVS complémentaire a déménagé. Mais je suis quasi sûre qu'elle n'aurait pas été de nouveau affectée au même poste, ça aurait été trop beau.
Et cette année, on en a donc une nouvelle.
Sauf que celle-ci, d'une part, l'AVS "historique" ne la voit que très peu et elle la forme comme elle peut entre 2 coups de vents, d'autre part, elle est gentille mais "ne comprend rien en maths" (sic) (domaine dans lequel le gamin réussit plutôt mieux qu'ailleurs).
Et je me retrouve à devoir aider l'AVS à aider le gamin. Et à gérer la classe aussi (heureusement, sont mimis). Et à faire cours, un peu, accessoirement.
L'adjointe m'a convoquée parce que l'AVS est en détresse. Parce que les exercices ne sont pas corrigés. Dans la mesure où toutes les corrections sont notées au tableau et commentées, je m'interroge : serait-elle aveugle et sourde ?

Donc tout ça pour dire, en fait, que l'intégration, c'est bien beau, mais tant que ça se fera avec de vieux bricolages pourris et sans y mettre les moyens, ça ne vaut pas grand chose. Sauf si on a du bol. :)>>
Life in plastic, it's fantastic.
Avatar de l’utilisateur
mardi
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 5316
Inscription: Mar Oct 03, 2006 9:18 pm

Re: Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

Messagede chawacee » Lun Oct 20, 2014 9:17 am

excusez moi les filles hein.. .


Mais là, actuellement, j'ai TOUT SAUF besoin d'entendre que ça se trouve, mon gosse, il a qu'à dégager de l'école.

Je ne sais pas si vous réalisez là. Je ne sais pas DU TOUT si vous réalisez.


Si c'était VOTRE enfant à vous, qui avait les capacités et qu'on envisageait de mettre dans des classes de déficients mentaux, histoire d'être bien sûrs qu'il finisse en HP adulte à végéter mais SURTOUT PAS dans le monde des actifs ou il aurait pu, potentiellement, être parfaitement à sa place ?

Mardi : j'ai JAMAIS dit que c'était pas tendu pour les instits/AVS, je DIS Par contre, que je suis là, que ça ne fait qu'1 mois et qu'elle ne vient JAMAIS me voir pour parler de ses angoisses. A la place, j'ai ce petit texte suggérant son placement en institution. Oh ? Dis ? Sans déconner ?????? Et nous, l'AVS elle est pas AVS, elle prend des EVS (paraît qu'elle a pas le choix) donc que dalle en formation. Il a de la chance jusque là tout loulou.


Pardon mais quand on passe l'essentiel de son existence, depuis la naissance de son enfant, à se battre pour lui, pour le faire reconnaître, pour qu'on croît en lui, pensez-vous qu'alors, là, de suite, je sois prête à entendre le discours de l'avocat du Diable ? M'avez-vous pris pour une idéaliste inconsciente des réalités ou quoi ??? Oh ? ça fait 2 ans que je fais partie d'une asso'. L'essentiel des gosses de l'asso' n'est pas scolarisée en milieu "ordinaire", tous en CLIS/ULIS ou toutes les autres propositions "loin des gens normaux". Je connais MERCI.

Je sais AUSSI que Noam est dans un spectre ASPERGER qu'on refuse comme il faut en France. Qu'on ne soigne pas bien. Qu'on intègre pas bien. Et qui finissent, avec leur QI qui crève le plafond, adultes, dans des boulots de MERDE sous des médocs de MERDE parce qu'avant de s'intéresser à ce qu'ils pouvaient apporter, on a préférer craindre les cris (un cri qui tue, c'est que dans Bruce Lee, déjà, et quand on a tenté AUCUNE des solutions que j'ai proposé pour qu'il progresse, alors merde, on vient pas pleurer.)


Non sincèrement, pas en ce moment. Je ne peux plus lire les "peut-être que" "je ne parle pas de Noam forcément mais.." non. Merde. Celles (et ceux) qui le connaissent SAVENT. :)>> :)>> :)>>
meuh meuh meuh font les vaches, les vaches font meuh meuh ! tintiiiin !
Avatar de l’utilisateur
chawacee
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 11050
Inscription: Sam Mai 03, 2008 1:35 pm
Localisation: au milieu des vaches

Re: Suite après le refus de l'école pour Noam lundi

Messagede fripandpoum » Lun Oct 20, 2014 9:57 am

Oh, cocotte.
Je t'ai dit que le fils de ma collègue était en sixième. C'est pas rien non plus.
Et des Asperger, il y en a normalement scolarisés.
Tu vas te battre parce que hélas, c'est comme ça que ça marche, mais vous allez y arriver tous les deux.

Encore une fois, si tu veux contacter ma collègue, n'hésite pas.
Elle travaille également sur l'intégration des autistes à l'école.

:|8 :|8 :|8
3 crayous, 2006, 2008 2010
Avatar de l’utilisateur
fripandpoum
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 4854
Inscription: Dim Nov 19, 2006 7:57 pm
Localisation: Isère

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bulle d'écoles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Voici une petite playlist bullesque. Vous pouvez y ajouter vos morceaux: lien vers la play list