Test ou pas test, le retour...

discussions concernant toutes les écoles: classique, alternatives et à la maison...

Modérateurs: HugoEnzoLucile, Helo

Re: Test ou pas test, le retour...

Messagede Nil » Lun Avr 06, 2015 10:52 am

Héhé... moi je trouve ton point de vue très intéressant Mardi. Tout à la fois nuancé et caricatural... si je peux me permettre.
Histoire de défendre Siaud-machin, il me semble difficile d'écrire un livre de vulgarisation sans généraliser et donner l'impression de mettre tout le monde dans le même panier. D'autre part je crois que quand on vit dans un nid d'EIP (ou comme vous voudrez l’appeler) on voit peut-être plus les différences entre EIP que les points communs qui nous semblent être la norme ???
Nil et son équipe de volley maison.
Avatar de l’utilisateur
Nil
Bulle de Diamant
Bulle de Diamant
 
Messages: 8576
Inscription: Lun Avr 16, 2007 1:08 pm
Localisation: Pas de Calais

Re: Test ou pas test, le retour...

Messagede chawacee » Lun Avr 06, 2015 11:34 am

mardi a écrit:Je vais sans doute être hors sujet (et super pas diplomate).
Comme n°2 avait tout un tas de problèmes à l'école, il a eu droit à un bilan complet demandé par un pédopsy, comprenant un test QI.
Il s'avère que le nain est EIP (ou comme vous voudrez l'appeler).
Il se pensait bête, il a été heureux qu'on lui apprenne que non, preuve à l'appui (en bons parents attentifs, nous n'avions pas pensé une seule seconde qu'il pouvait se penser neuneu).

Du coup, je me suis documentée, suite aux conseils du psy qui lui avait fait passer le test.
Sauf que je trouve que toute la littérature sur la question ne tient pas la route °:[°
Les livres de Siaud machin notamment, j'ai eu de la peine à en lire plus du quart, tellement j'avais l'impression de lire du baratin de comptoir.

Alors, la différence, toussa toussa...
Il me semble que nous sommes tous différents les uns des autres et que vouloir mettre tout ceux qui ont le même résultat de QI dans un même panier est très hasardeux.


Alors nuançons ma poulette.

La différence, justement, est la norme. En effet;

MAIS la société (magnifaïque) dans laquelle on vit impose des normes (de merde) du genre "En CP cet enfant ne saute pas à la corde, il a du retard. Il fait des équations du second degré ? MAIS IL SAUTE PAS A LA CORDE QUE J'VOUS DIT BORDAYL !! Foutez moi ça en CLIS et on en parle plus !"


Donc, savoir, quand on est parent, où peut possiblement se situer la nuance de son gosse, pour adapter, au moins chez soi, la façon de le prendre, ça peut aider.
Savoir qu'on est un peu Autiste (tu entends pas que ça résonne dans ton cerveau reptilien sorcière d'amouUuuuur ?) ça aide à mieux SE comprendre.

Faut pas chercher non plus la p'tite bête chez mamie dans les orties avant d'avoir vendu la peau de l'ours (pauvre bête) : ton deuz. Depuis combien d'temps jte dis qu'il a des traits autistiques ? Hein ? Dis ? EIP et Autisme, je te l'dis, ça va souuuuuuvent de pair.

Y'a peu d'enfants EIP qui n'ont pas de traits communs aux autistes.

Et quand t'as des phénomènes dans ta maison (on en parle ou pas de ta dernière ? Hein ? Elle aussi ? mais pas que. PAS QUE !), agadez vous dans la glace alors. Vous risquez de piger que, ce qui fait que vous n'aviez pas remarqué les différences de vos petits, c'est le fait que vous les voyiez comme la norme.

Alors qu'on me sort pas qu'on est pas sûrs encore de la suite génétique.

Moi j'suis sûre.

A 100%.



Armelle, je cherche à la comprendre, à savoir par quel bout l'aborder sans qu'on ait envie de s'étriper mutuellement (quand c'est pas se dévorer de tendresse, on est borderline l'une et l'autre), parce que les p'tites particularités de chacun, moi je les kiffe, sincèrement, j'aime bien les gens qui foutent un pied (ou deux) à côté des clous. ça m'donne envie de venir sauter les pieds dans les flaques avec eux. J'adore.

Mais par contre, si ces nuances à mes yeux si jolies, jouent sur le bien-être au quotidien, de l'enfant, ou de l'adulte, moi, ça me va plus. Faut dans ce cas adapter.

Et dans une société idéale, on adapterait pas la personne nuancée.

On adapterait la façon qu'on a de l'aborder.

Mais on est dans la norme.


Une norme ou Noam, il a un "retard" parce qu'il sait pas sauter à la corde.
Ou Armelle pète une durite, et préfère sa copine muette, parce que les autres, ils pigent pas quand elle parle d'humains, de majestueux, ou de compter jusqu'à watmille et des brouettes. Les autres, y sont cons (je valide ma puce. JE VALIDE).



Alors on essaie de s'accorder, et de surfer un peu sur leur vague. Un peu de quoi rester d'dans, mais pas de quoi se faire formater.


C'est l'équilibre, toujours ce foutu équilibre qui est hardos à gérer...



Mardi. T'sais. T'inquiète. Je t'aime. Toi, tu attaques, et tu sais pourquoi.

L'autodéfense qu'on appelle ça.

"j'attaque avant d'être attaquée".

M'en fout, j'ai affronté des bestioles plus méchantes que toi.

PSSSSCHHHHT SALE BETE !! FILE ! /:;/ :-0 :-0
meuh meuh meuh font les vaches, les vaches font meuh meuh ! tintiiiin !
Avatar de l’utilisateur
chawacee
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 11050
Inscription: Sam Mai 03, 2008 1:35 pm
Localisation: au milieu des vaches

Re: Test ou pas test, le retour...

Messagede MERLIN » Lun Avr 06, 2015 11:45 am

dans tes dents mardi :-0 :-0
rien à ajouter (si ce n'est pour HEL, que mon petit dys/hpi est quand même bcp plus gérable que ma méga hpi qui est juste :)>> :)>> )
chawa je t'aime /:;/
"Impose ta chance, serre ton bonheur, vas vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront" René Char
MERLIN
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 15917
Inscription: Dim Juin 06, 2010 10:27 pm

Re: Test ou pas test, le retour...

Messagede fripandpoum » Lun Avr 06, 2015 11:56 am

Nil a écrit:Héhé... moi je trouve ton point de vue très intéressant Mardi. Tout à la fois nuancé et caricatural... si je peux me permettre.
Histoire de défendre Siaud-machin, il me semble difficile d'écrire un livre de vulgarisation sans généraliser et donner l'impression de mettre tout le monde dans le même panier. D'autre part je crois que quand on vit dans un nid d'EIP (ou comme vous voudrez l’appeler) on voit peut-être plus les différences entre EIP que les points communs qui nous semblent être la norme ???


Chawa, je plussois le côté héréditaire.
Quant aux asperger et aux autistes, ils sont aussi EIP, en tout cas certains, c'est certain. Avec des trucs en plus, ou en moins qui renforcent encore la complexité de la problématique. Chapeau à toi.

Bref, pour en revenir au nid d'EIP, le problème qui peut se poser en tant que parents d'enfants EIP, est d'être aussi haut potentiel. Et d'avoir du mal à l'accepter, à le reconnaitre, voire à l'envisager, même si une petite voix intérieure se marre doucement. Ou d'avoir du mal à accepter cette différence.
Quant on s'est construit dans l'hyper adaptation, comme c'est le cas pour nombre de filles haut potentiel, revenir sur la différence, c'est remettre en question tout ce qu'on a construit pour cacher au mieux cette différence. Et la nier, est plus simple.
Par ailleurs, quand on s'est construit comme on a pu avec nos différences, il peut être compliqué de penser que ça puisse se faire autrement.
Je ne suis pas sûre d'être très claire, mais ça a à voir avec nos résistances et nos peurs et les stratégies d'évitement qu'on met en place.

C'est étonnant de voir la réaction des parents.
Quand on suspecte une dys et qu'on propose à des parents un bilan, hormis la difficulté d'avoir un rendez-vous, dans la grand majorité des cas, il n'y a aucune résistance de la famille pour faire un bilan.
Si on parle haut potentiel, la première réaction est quasiment toujours de dénégation. Mon enfant n'est certainement pas EIP. Et si, on ajoute que peut-être la mère l'est aussi, la réaction est encore plus nette. Non, impossible!!!
Je trouve que ça questionne beaucoup ces réactions instinctives de dénégation.
3 crayous, 2006, 2008 2010
Avatar de l’utilisateur
fripandpoum
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 4854
Inscription: Dim Nov 19, 2006 7:57 pm
Localisation: Isère

Re: Test ou pas test, le retour...

Messagede fripandpoum » Lun Avr 06, 2015 11:57 am

.
Dernière édition par fripandpoum le Lun Avr 06, 2015 2:27 pm, édité 1 fois.
3 crayous, 2006, 2008 2010
Avatar de l’utilisateur
fripandpoum
Bulle de Saphir
Bulle de Saphir
 
Messages: 4854
Inscription: Dim Nov 19, 2006 7:57 pm
Localisation: Isère

Re: Test ou pas test, le retour...

Messagede HugoEnzoLucile » Lun Avr 06, 2015 12:10 pm

MERLIN a écrit:dans tes dents mardi :-0 :-0
rien à ajouter (si ce n'est pour HEL, que mon petit dys/hpi est quand même bcp plus gérable que ma méga hpi qui est juste :)>> :)>> )
chawa je t'aime /:;/



Ah mais alors là je suis entièrement d'accord mon dys est une crème à côté de caractère de chiotte de deuz °:[° :-0 et y a des jours il me 8-| le deuz mais là par rapport avec l'enseignement scolaire voit-tu parce qu'au collège c'est un ange et que c'est un peu le chouchou de la proviseur °:[°
Laëti & Mr H. multi-Dys (07/05/02),Mr E. EIP (13/12/03),Melle L. (22/06/06)

http://www.lespetitsbidulesbylaeti.fr/
Avatar de l’utilisateur
HugoEnzoLucile
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4214
Inscription: Mer Aoû 09, 2006 1:50 pm
Localisation: Villechauve 41

Re: Test ou pas test, le retour...

Messagede MERLIN » Lun Avr 06, 2015 12:12 pm

dac je comprends mieux. Pareil ici alors :|8
"Impose ta chance, serre ton bonheur, vas vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront" René Char
MERLIN
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 15917
Inscription: Dim Juin 06, 2010 10:27 pm

Re: Test ou pas test, le retour...

Messagede mardi » Lun Avr 06, 2015 12:22 pm

Tssss Chawa.

Pour ce qui est de ce cher n°2, j'ai appris récemment (et à ma plus grande surprise), que les dyspraxiques avaient de nombreux traits communs avec les autistes (notamment au niveau de la sociabilisation).
Ce qui irait plutôt dans le sens qu'on observe ici.

Enfin, ma fille ? <:°<
Mais elle n'est rien que toute normale ma sorcière. (T'aurais dit mon grand, j'aurais dit mouais, c'est vrai qu'il est space mais après, on peut avoir les cheveux crépus sans être black hein ?)

Sinon, la pensée en arborescence... J'ai beaucoup cherché la dessus parce que ça m'intriguait énormément. La madame machin n'est pas EIP et sa description de la pensée arborescente n'était franchement pas bien claire pour moi (pour faire un parallèle, autant je comprends bien Tammet quand il m'explique comment ça fonctionne dans sa tête, autant la madame machin non).
J'ai donc cherché ailleurs.
Je suis allée sur un tas de forum remplis de gens gonflés de leur importance et pétris de leur "intelligence". Je n'y suis pas restée longtemps.
Je suis allée voir des blogs d'ados HP, de parents HP d'enfants HP.
D'ailleurs,un ado hp avait fait un petit schéma pour expliquer sa pensée en arborescence. Pour moi, ça ressemblait à de la pensée séquentielle : genre je vois une vache dans un champ, elles sont noires et blanches c'est des holstein, c'est ma copine machin qui m'a appris leur nom, machin est vétérinaire, l'école est plus facile en Belgique, je mangerais bien des spéculoos.
(ce n'était pas exactement ça hein, mais en gros l'idée est là et je ne vois pas où est l'arborescence)
Je ne sais toujours pas ce qu'est la pensée en arborescence. Merlin a essayé de m'expliquer. Mais je n'ai toujours pas compris :-0

Pour finir, vous avez déjà lu les "profils" qui sont faits des enfants HP ?
Lisez-les. Ca pourrait s'appliquer à 95% des gamins.
Mon préféré c'est " N'aime pas l'injustice" (combien de mômes kiffent ça, l'injustice ? Combien ?)

Et Frip, pourquoi ça m'énerve ? Parce que j'ai perdu des heures à lire des ramassis d'âneries pontifiantes alors que j'aurais pu passer mon temps à autre chose. Et aussi que ces belles théories ne me semblent pas du tout valides d'un point de vue scientifique.
Je vous invite également à lire ce que Tammet pense des tests de QI et de ce qu'on en fait, ce qui est beaucoup plus intéressant que tout ce que je pourrais en dire dans ce livre qui est très intéressant malgré son sous-titre à 2 balles.

Voilà voila.

Moi aussi je t'aime Chawa. :-0
Life in plastic, it's fantastic.
Avatar de l’utilisateur
mardi
Bulle d'Emeraude
Bulle d'Emeraude
 
Messages: 5316
Inscription: Mar Oct 03, 2006 9:18 pm

Re: Test ou pas test, le retour...

Messagede chawacee » Lun Avr 06, 2015 12:53 pm

D'ailleurs,un ado hp avait fait un petit schéma pour expliquer sa pensée en arborescence. Pour moi, ça ressemblait à de la pensée séquentielle : genre je vois une vache dans un champ, elles sont noires et blanches c'est des holstein, c'est ma copine machin qui m'a appris leur nom, machin est vétérinaire, l'école est plus facile en Belgique, je mangerais bien des spéculoos.


Tu m'as tuée. ..?...


Alors. L'injustice, pour un môme lambda "rho lala, c'est pas bien ça hein ?"

Pour un HPI (tel que je vois les choses) : crise de rage, colère pétage de câble, larmes.

Y'avait qu'à voir les yeux humides de pépète hier soir devant Cendrillon quand ses pouffiasses de frangines démontent la robe de bal. Bou le ver sée. Et elle sursautait aussi quand le méchant chat tentait de chopper les souris.

C'est pas tant l'émotion qui est propre aux HPI, loin de la, c'est par contre l'intensité qui est différente. Armelle fait tout avec intensité. Le mot est faible, une copine honnête du coin me disait que la loutre, aussi mimi soit-elle, elle serait flippée de la garder si elle est fatiguée, parce qu'elle devrait se scotcher les mains dans les poches pour ne pas réagir aux volées d'émotions qu'elle te balance à la gueule.

Elle a un talent tout particulier pour enchaîner en moisn de 10 min un jet de rage suivi d'un jet d'humour décapant puis d'une dose de tendresse façon tsunami dans ta faaaace.

Pour la personne en face c'est ultra usant.


Je reviens sur l'ultra adaptation de FAP.... c'est tellement ça.. J'en causais avec ma psy', elle me demandait en quoi je pouvais penser avoir des traits autistiques vu ma capacité à cerner les gens dans leur ensemble.

Déjà j'ai répondu "bah certains sont faciles à traduire"
"traduire ?!"
"Bah oui traduire"
"Ah..."

Ensuite, je lui ai fait un topo sur la manière dont je communique avec quelqu'un qui m'intéresse. J'ai une double conversation qui se fait : les mots que la personne me dit, puis les choses qui doivent être sous-jacente, la façon dont il va bouger ses mains, regarder ou non dans les yeux, se positionner physiquement, la façon dont il pense que je réceptionne sa pensée et...... à la fin d'une conversation, je dois passer pour une connasse si je baille, mais c'est que je suis rincée. TOUT est analysé. Quasiment constamment.

Tout me demande maîtrise, prise sur moi-même, ne serait-ce que la fameuse gestion émotive, généreusement transmise à ma charmante fille.


C'est pas si facile tout ça... (tiens pareil, on a causé empathie, la psy' évidemment partie sur le postulat "une personne autiste n'est pas empathique", je l'ai renvoyée dans les cordes "FAUX ! Elle EST empathique, bien au contraire, elle ressent avec énormément d'intensité l'émotion de l'autre. Par contre, c'est au niveau de la réponse socialement acceptable qu'elle va moins gérer. Et concernant sa propre émotivité, les personnes à traits autistiques ne réagissent pas nécessairement sur les mêmes choses que les personnes qui n'ont pas ce trait là. Moi je chiale pour Alien IV, ma voisine pour cette connasse relou de Princesse Saraaaaah) . :-0
meuh meuh meuh font les vaches, les vaches font meuh meuh ! tintiiiin !
Avatar de l’utilisateur
chawacee
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 11050
Inscription: Sam Mai 03, 2008 1:35 pm
Localisation: au milieu des vaches

Re: Test ou pas test, le retour...

Messagede MERLIN » Lun Avr 06, 2015 1:23 pm

en fait mardi t'es juste jalouse parce que tu fais partie des 98%....

tssss °°_-/ °°_-/ °°_-/
"Impose ta chance, serre ton bonheur, vas vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront" René Char
MERLIN
Bulle de Nature
Bulle de Nature
 
Messages: 15917
Inscription: Dim Juin 06, 2010 10:27 pm

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bulle d'écoles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Voici une petite playlist bullesque. Vous pouvez y ajouter vos morceaux: lien vers la play list